Wissous : la justice impose le voile islamique à la base nautique

Ri7Juges lèchentA quoi a servi la loi du 15 mars 2004 interdisant le port de signes religieux à l’école ? A rien.

A quoi a servi celle du 12 octobre 2010 qui interdit le port du voile intégral dans l’espace public ? A rien !

A quoi a servi la validation de l’interdiction du voile intégral dans les lieux publics énoncée par  la Cour européenne des droits de l’Homme, le 1er juillet 2014 ? A rien.

https://ripostelaique.com/la-cedh-valide-la-loi-sur-le-voile-integral-les-limites-dune-victoire.html

A quoi a servi l’interdiction du port de signes religieux mise en avant par le maire de Wissous, dans l’Essonne « dans la transparence et la laïcité« , début juillet 2014, de la plage artificielle de la ville  en refusant l’entrée «à toute personne ayant une tenue inappropriée ou contraire aux règles de décence ou le port de tout signe religieux».? A rien. Qui plus est, le tribunal administratif de Versailles sous la pression de l’association Al Médina,  lèvera l’interdiction. Et désavouera le maire.

A quoi aura servi l’arrêté promulgué le 7 août par Richard Trinquier, à Wissous, qui stipule que l’accès «pourra être refusé aux personnes portant de manière ostentatoire des signes religieux susceptibles d’occasionner un trouble à l’ordre public [niqab ou burqa, croix ou étoile de dimensions manifestement excessives]» ? A rien. Le même tribunal réitère et suspend l’arrêté. Et une deuxième fois désavouera l’élu.

http://www.liberation.fr/societe/2014/08/12/la-justice-suspend-a-nouveau-l-arrete-anti-voile-a-wissous-plage_1079637

« On a affaire à un délinquant récidiviste. On espère que cette fois, ce sera la dernière fois et que la leçon portera», a réagi Elsa Ray, porte parole du CCIF après la suspension du nouveau règlement.

Un maire qui veut faire appliquer le règlement se fait traiter de délinquant récidiviste, dans une France dirigée par un président normal, c’est normal ?

Une plainte contre Richard Trinquier a également été déposée le 31 juillet par le CCIF devant le tribunal de grande instance d’Evry pour «discrimination» et «incitation à la haine raciale». «La discrimination vise le règlement de Wissous Plage. L’incitation à la haine raciale, c’est pour la page Facebook» du maire, a expliqué Elsa Ray. Propos retirés depuis mais qui, selon Elsa Ray, témoignent d’une « idéologie raciste et islamophobe extrêmement forte. » Le maire de Wissous doit peut-être affirmer ses convictions républicaines et laïques...

Des femmes voilées se sont donc trouvées très offensées par ce règlement et ne voient pas pourquoi elles n’auraient pas le droit de porter « le voile de Wissous » (pour quand le voile de Bordeaux, de Martel, de Trifouillis les Oies ?) qui est leur choix personnel, dit l’une d’elle.

http://www.wat.tv/video/essonne-privees-wissous-plage-6xfov_5gkmr_.html

C’est vrai, ça, un règlement c’est comme une loi, ce n’est pas toujours bien fait. Par exemple, porter le voile ou le hidjab ou la burqa par 35 degrés à l’ombre… Mais, en plus,   comme choix…excusez-moi…

Mais ne pas les porter, nous dit Abdelkrim Benkouhi de l’association Al Médina, « ça va créer la zizanie et anéantir le vivre ensemble« . Première nouvelle !  Anéantir ce que les musulmans eux-même ne veulent pas construire ?  Car c’est le cas de Christina, en vacances au château « muslim friendly » qui dit : « Le fait qu’on se retrouve en milieu commun (sans qu’on soit dans des endroits où il y du tourisme tout venant, entre parenthèses) on n’est pas vraiment à l’aise. »  Traiter les non-musulmans de « tout venant » (et surtout « entre parenthèses »)… Vous avez dit discrimination ?

C’est aussi le cas de Mounia, partie en Turquie pour ne pas subir l’alcool, la nudité…Parce que pour Mounia, entre le bordel alcoolisé et le couvent, point de salut. Si seulement Mounia était un « cas isolé »..!

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/vacances-halal-compatibles,97252

Cette véritable pièce de théâtre en plusieurs actes démontre l’inutilité des lois dès qu’elles visent à interdire quoi que ce soit qui concerne la religion islamique. Les lois  françaises qui devraient se suffire à elles-mêmes ne sont pas respectées par les contrevenants, ni  appliquées par les tribunaux. Pire, ces derniers s’opposent à ce qu’un maire d’une commune entend – chapeauté par la CEDH depuis le 1er juillet 2014 – faire respecter un règlement.

Il faut dire que si, au départ, 2 puis 3 femmes voilées ont porté plainte, cette dernière a vu sa liste s’allonger de façon inconsidérée, c’est une demande groupée :

http://www.mairie-wissous.fr/images/stories/jugement_RI_WP_12_juillet_2014.pdf

15 femmes dont les noms ne sont pas typiquement de source française, donc dans ce cas précis, musulmanes, auxquels s’ajoutent:

L’association de défense des droits de l’Homme.(ADDH)

Le Collectif contre l’islamophobie en France.(CCIF)

Le tout défendu par Maître Sefen Guez Guez, avocat au barreau…de Nice.

Eh bien, tous ces défenseurs zélés des valeurs républicaines et laïques ont gagné : le maire doit suspendre son arrêté et la commune devra verser 1.500 euros aux plaignantes pour frais de justice. Alors, on le dit et on le répète : à quoi sert de pondre des lois si elles ne doivent pas être appliquées ?

Les revendications musulmanes mais surtout le non respect des musulmans envers les lois françaises et européennes ne sont rien d’autre qu’une guerre assumée et déclarée à la République française, à la France et aux Français. Avec ces coups incessants portés à la laïcité, ces personnes prouvent qu’elles sont musulmanes avant d’être Françaises.

Hassan II nous avait prévenus : les musulmans (marocains) ne seront jamais intégrés, ce seront de mauvais Français. Et les Marocains étaient réputés, à l’instar des Tunisiens, plutôt modernes…

[youtube]WX8MSLCgFb0[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=WX8MSLCgFb0

Caroline Corbières

 http://www.rfi.fr/france/20140701-france-cour-europeenne-droits-homme-voile-integral-burqa-niqab-interdiction-loi-legi/

http://ldh-toulon.net/femmes-voilees-interdites-de-plage.html

http://www.leparisien.fr/essonne-91/wissous-plage-les-mamans-voilees-gagnent-de-nouveau-contre-la-mairie-12-08-2014-4061019.php : 12 08 2014

 

 

 

image_pdf
0
0