Xavier Kemlin : Pour 2015, je souhaite la démission du Guignol qui nous gouverne

Publié le 1 janvier 2015 - par - 5 594 vues
Share

Hollande-du-balaiRiposte Laïque. Vous avez fait parler de vous en déposant plainte, il y a maintenant près de deux ans, contre François Hollande pour fraude fiscale, en février 2013, et contre Valérie Trierweiler, alors compagne du président, considérant qu’elle n’avait aucun statut officiel pour justifier des largesses de la République. Avant d’approfondir ces plaintes, quelles sont vos motivations ? Vous vivez en Suisse depuis vingt ans, pourquoi cet intérêt soudain pour la France, son président et sa compagne ?

Xavier Kemlin : Je pense comme beaucoup de Français d’ailleurs que nous n’avons pas un président à la hauteur ! Francois Hollande a été élu  non pas pour son charisme mais sur un rejet bien compréhensible de Sarkozy. Il prouve depuis bientot trois ans qu’il n’est pas à la hauteur pour redresser la France. Voilà bientôt 40 ans que notre classe politique est littéralement incapable de réformer et de prendre des décisions. Après la droite des affaires, on a une caricature de ce que j’appelle la gauche caviar, ceux qui ne paient pas leurs impôts, qui fraudent, qui n’aiment pas les riches, mais profitent bien du système (Thevenoud, Cahuzac, Hollande, etc.). J’ai quitté la France désespéré et je le suis encore ! J’ai donc décidé en tant que Français et contribuable de me battre à mon petit niveau. Je refuse de payer des impôts pour financer une maitresse du président avec qui la nation n’a aucun lien juridique… J’ai donc porté plainte avec constitution de partie civile.

Riposte Laïque : Nous pensions ces plaintes définitivement classées, et vous paraissiez avoir été débouté. Y aurait-il du nouveau ?

Xavier Kemlin : Après une décision de non-poursuite du doyen des juges d’instruction qui avait suivi les conclusions du Parquet, j’ai fait appel de cette décision qui disait que Madame Trierweiler remplissait une mission de service public, était assimilable à Madame Obama et qu’en Cote d’Ivoire et Haiti, républiques democratiques bien connues, il y avait aussi une première dame ! Si rendre une mission de service public c’est faire le tour du monde pour faire la promotion d’un torchon qui ridiculise le président de la République, ce n’est pas à l’honneur du service public. Du moins j’en ai une autre notion.

Riposte Laïque : Supposons que vos propos soient justes, que François Hollande et Valérie Trierweiler aient triché sur leur déclaration d’impôts, et que celle qu’on présentait comme la première dame de France n’aient pas eu cette légitimité pour justifier cinq salariés travaillant pour elle… Cela déboucherait sur quoi ? Une destitution de François Hollande ?

Xavier Kemlin : Madame Edith Boizette va avoir à se prononcer, le 19 janvier prochain, sur le sujet, dire si c’est légitime et le justifier en droit. Je ne pense pas qu’il y aura destitution, car le Conseil constitutionnel aurait déjà dû se saisir du sujet. Mais manifestement, le courage politique ne court plus les rues en France.

Riposte Laïque : On a l’impression que la presse française ne paraît pas très empressée à relayer cette affaire. Comment interprétez-vous cela ? Allégeance ou président, ou mépris pour votre personne ?

Xavier Kemlin : Suite à ma plainte, on m’a traité d’hurluberlu, de fantaisiste, etc. Mais aucun media en France n’a eu le courage de commenter, d’informer ou de parler du statut de la première dame, de la première maitresse, des suivantes, des enfants cachés de Hollande, notamment avec une socialiste qui depuis a fait du chemin, etc. Le pouvoir finance les médias écrits à hauteur de 600 millions par an et les journalistes ont des  avantages fiscaux que les Français n’ont pas. En conclusion, comme on dit vulgairement, le pouvoir les tient par les couilles ! J’avais lors d’une interview au Progrès dénoncé un an avant que cela ne sorte le fait que François Hollande était avec Julie Gayet. Les journalistes m’avaient rigolé au nez …..!

Riposte Laïque : Vous aviez évoqué, il y a quelque temps, la possibilité de vous présenter aux présidentielles de 2017. Maintenez-vous cette hypothèse, et ne craignez-vous pas, dans ce cas, de passer pour un fantaisiste qui veut faire parler de lui à tout prix, sachant que vous n’avez pas de réseaux, apparemment, et n’aurez donc jamais les 500 signatures…

Xavier Kemlin : Je serai candidat en 2017, sans parti car c’est le début de la corruption et de la compromission ! Je ne veux pas être payé. Je le fais pour mon pays, pour les Français s’ils le souhaitent. Je n’en attends rien, si ce n’est des emmerdes. Pour les 500 signatures il y a 26.000 maires de communes de moins de 6.000 habitants qui ne sont inféodés à aucun parti et qui se donnent tous les jours pour leur commune et leur pays. Ce sont ces maires là qui m’apporteront leur soutien sans que je le demande !

Riposte Laïque : Vous qui vivez en Suisse depuis vingt ans, comment réagissez-vous au fait qu’un site comme Riposte Laïque, qui se réclame de la défense de la France laïque et républicaine, soit aujourd’hui, suite à un harcèlement juridique inquiétant, hébergé en Suisse, sous la responsabilité de citoyens helvétiques ?

Xavier Kemlin : Riposte laïque est victime comme beaucoup de Français du dogmatisme, du sectarisme, voire du racisme de la gauche caviar qui n’aime pas les gens qui ne pensent pas comme elle !

Riposte Laïque : Que souhaitez-vous à la France et aux Français, pour 2015 ?

Xavier Kemlin : La démission du guignol qui nous gouverne ! Ce serait la meilleure chose qui puisse leur arriver, bien que je ne pense pas que la classe politique actuelle ait le niveau pour relever les défis qui nous attendent.
Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.