Yassine Ayari, un islamo-EELV qui soutient les Frères musulmans d’Ennahdha en Tunisie

Publié le 5 août 2013 - par - 2 526 vues
Share

Sur Twitter, les internautes tunisiens commentent beaucoup les événements qui se passent en Tunisie. La plupart condamnent Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir, mais quelques partisans de cette filiale tunisienne des Frères musulmans – qui s’était illustrée par des attentats terroristes dans les années 80 – appuient les prosélytes de la charia en Tunisie.

Parmi eux, un certain Yassine Ayari, franco-tunisien tête de liste EELV pour les municipales 2014 à Garges-lès-Gonesse. Avec une mauvaise foi évidente, il traite de « putschistes » ceux qui veulent rétablir une démocratie laïque en Tunisie, et ne cache pas son soutien à Ennahdha sur Twitter :

https://twitter.com/yassine95140

YassineAyari

Samedi soir, ce vert-rouge nous faisait une véritable crise d’orgasme halal en commentant le meeting d’Ennahdha à la Kasbah de Tunis. Alors que chacun sait que ce rassemblement dit « du million » qui n’a réuni que quelques dizaines de milliers de personnes n’était dû qu’au fait qu’Ennahdha a payé les manifestants 20 à 50 dinars tunisiens par tête de pipe selon la distance, et transport gratuit par des autocars réservés depuis toutes les régions de Tunisie.

Yassine Ayari ne trahit donc pas seulement la France en soutenant les islamistes de Tunisie, mais il trahit également son pays d’origine attaché à la laïcité et à l’héritage de Bourguiba, et qui a toujours su combattre avec ses tripes patriotiques un islamisme provenant de bédouins arabiques enrichis par les pétrodollars.

Si Yassine Ayari en pince tant pour les barbus et les hijjabées, pourquoi ne va-t-il pas les rejoindre en terre d’islam ? Quelle contradiction chez cet individu qui prétend se présenter à des élections françaises et qui soutient ceux qui veulent éradiquer la démocratie au nom de la charia !

Alors soutenons les patriotes français contre l’islamisation, soutenons les patriotes tunisiens qui veulent se débarrasser des islamistes d’Ennahdha et compagnie, et signifions à Yassine Ayari que sa place n’est plus en France ni en Tunisie mais chez les qataris et autres barbus et niquabées partisans de la loi d’Allah.

Pour cela je vous invite à dire à ce chariatiste en costume-cravate ce que vous en pensez :

https://twitter.com/yassine95140

https://www.facebook.com/garges2014

http://www.yassineayari.com/

Roger Heurtebise

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.