Yerres, Allex, Hayange : trois maires qui dérangent les envahisseurs

migrantsbienvenue
Imaginez que vous soyez chez vous, sur votre terrain, dans votre maison et que vos invités vous disent que vous n’êtes pas le bienvenu… Non pas possible, scénario débile, situation improbable. C’est pourtant très exactement ce qui vient de se passer dans une commune de l’Essonne. Donc on place les personnages et le décor puis silence on tourne. L’acteur principal, Nicolas Dupont-Aignan, maire de Yerres, joue le rôle du gentil qui se fait abuser par le méchant et sa bande de barbus qui lui font comprendre qu’il n’est pas le bienvenu. Ecoutons les méchants (1):

 » Monsieur le député, vous ne serez plus le bienvenu au sein de nos associations respectives, que ce soit lors d’événement culturels ou fêtes rituelles « . Ce courrier est signé des présidents de quatre associations musulmanes de Vigneux-sur-Seine, Yerres, Montgeron et Brunoy. Et le message est clair : le  maire de Yerres, est désormais persona non grata dans la communauté musulmane de son secteur. Sinon c’est quoi ? Egorgement rituel ? Lynchage ? Caillassage ? Pour information la Mairie de Yerres met à disposition GRATUITEMENT une salle de prière dans ses locaux.

dupontaignan_0

Zohra Meftah, chef de la bande reproche à l’élu de la nation ses prises de position,  » sur les réseaux sociaux, le site Internet de son mouvement et à l’occasion de ses meetings, suite à la triste polémique autour du burkini « . Des déclarations qui, affirme-t-il, « ont contribué à la stigmatisation de l’Islam et des musulmans en France » et « libéré la parole raciste ainsi que les actes islamophobes et humiliants » Ben voyons, où est la liberté de penser et de parole ? Dans le monde des musulmans il faut laisser la place de l’autochtone à l’envahisseur et le natif, l’ayant-droit du sang, doit fermer sa gueule et laisser sa place. Ben non Zohra, justement non, je te remets à ta place. Tu n’es pas invité ici et c’est toi qui n’est pas le bienvenu. Tu as forcé la porte et au pays d’OK Corral tu aurais reçu du plomb pour moins que cela.

Fin du scénar ? Non pas sûr, j’oublie les complices puisque l’Etat et les associations caritatives sont les grands copains des hordes de bandits. On poursuit donc, silence on tourne : un autre maire, celui d’Allex (2) petite commune de 2500 habitants dans la Drôme subit les foudres et la pression islamique au travers de la préfecture et du Tribunal administratif. Point de référendum il n’y aura pour que la population s’exprime sur le bien fondé de se voir imposer de pauvres réfugiés tous mâles, célibataires et jeunes fuyant des pays en guerre économique mais certainement pas militaire.

refugieseco

Afghans en guerre ? Syriens ? Irakiens ? Pas sûr que le pays de ceux-ci soit en guerre…

A la lecture de ces deux paragraphes on voit nettement que le Français de cœur est muselé mais que la parole est donnée aux envahisseurs qui demandent de plus en plus de droits et ne s’acquittent d’aucun devoir. Il est facile de comprendre la réaction de certains maires courageux, c’est le cas de Fabien Engelmann maire de Hayange (3), qui décide de mettre un terme à l’occupation gratuite des locaux publics par des associations de soi-disant bienfaisance, déguisement sous lequel on trouve des politiques d’un autre âge et d’associations culturelles et cultuelles du VIIe siècle qui imposent leur vision de la société. Il s’agit d’associations de malfaiteurs qui abusent de votre charité pour vous torpiller et qui de surcroît vous réclament des fonds pour subventionner leur entreprise de destruction de la France.

ok_corral_1882

Il faudra sans doute reconstruire mais les méchants n’y sont plus.

Philippe Legrand

(1) http://www.leparisien.fr/brunoy-91800/des-associations-musulmanes-d-essonne-bannissent-dupont-aignan-30-09-2016-6165245.php#xtor=AD-1481423553

(2) http://www.ouest-france.fr/monde/migrants/le-referendum-sur-les-migrants-est-illegal-le-maire-renonce-4529448

(3) http://www.lepoint.fr/politique/hayange-le-secours-populaire-refuse-de-rendre-les-clefs-a-la-ville-30-09-2016-2072673_20.php

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. On est chez nous !
    Plus un rond pour les associations de collabos et les autres ils se cassent !
    Personne n’est obligé de vivre en France, et ce sont ceux qui comme ceux-là, crachent dans la soupe tout en voulant nous imposer leur idéologie, qui ne sont pas les bienvenus!

    • Il y a déjà une réponse : couper les subventions à ces associations bidons et malfaisantes. Puis, comme l’a fait Fabien Engelmann, retirer les avantages gratuits, comme les locaux mis à disposition.

    • C’est à Verdun, je crois rêver. Cette personne veut faire venir tous ces ados en France alors qu’ils ont sans doute plus besoin d’aide chez eux, je lui ai demandé ou étaient les filles, elle a répondu que les filles n’étaient pas du voyage. Quelle honte !!! https://www.lepotcommun.fr/pot/55dpezu0

    • andrea,
      A propos d’association, savez vous combien existe-t-il d’association musulmanes en France? Et a quoi servent-elles.
      Je suis curieux de le savoir.
      Cordialement.

  2. je me souvient d’une époque pas si lointaine ou quant on voulait débarrasser un lieu de ses occupants, un incendie providentiel se déclarait et les pompiers étaient occupés ailleurs!

  3. Quand un tribunal ne rend pas la justice il ne nous reste que la vengeance

  4. Il y a LE DROIT pour les malfras, les clandestins, les envahisseurs, tous ceux qui n’ont pas droit à la parole chez eux et qui viennent ouvrir leurs grandes gueules chez nous ET LA LOI CONTRE LES FRANÇAIS. La maire de Champs sur Marne a livré la ville aux musulmans salafiste. Lorsqu’elle a été au conseil des HLM de Seine et Marne, elle en a profité pour loger toute la racaille musulmane de la région parisienne. Elle est maire depuis trois mandats malgré son évidente incapacité. Je vous laisse la réflexion par vous même.

    • Si vous avez d’autres éléments (le sujet m’intéresse) contactez la rédaction, je ferais un article à ce sujet.

  5. Précision : si la Mairie met une salle à disposition dans ses locaux, c’est pour la pratique éventuelle de ses employés. La salle de prière de l’association musulmane yerroise appartient à cette dernière.

    • Jen-Luc,
      Je ne vois pas pourquoi on donnerai une salle pour la prière. La prière, il la font chez eux, point barre comme disent certains.
      Chaque religion va demander une salle? Ca suffit, s’ils ne sont pas bien en France, qu’ils aillent en Tchétchénie ou il existe de grande mosquées luxueuses.
      Cordialement.

    • @ Jean Luc
      Il n’existe aucune obligation légale de mettre à disposition une salle de prière sur le lieu de travail et pendant les horaires de travail. Il existe une obligation légale pour l’employé de quitter le lieu de travail après son horaire contractuel sauf horaires de pause repas ou simple pause.
      Depuis le concordat et la Loi de 1905 une commune peut mettre à disposition des locaux pour la prière, c’est le cas pour les lieux de culte chrétiens et juifs mais ne concerne pas les musulmans. Donc cette association n’a rien à faire dans les locaux d’une municipalité.

  6. On vivra la même chose à l’échelon national …L’affaire est déjà bien engagée .

  7. Je suis tombé sur un reportage, Arte je crois, concernant un referendum sur les migrants dans un village. Bien sûr, on n’a pas montré les hordes de jeunes, allons, allons, vous croyez au père Noël. Non, les migrants, c’est une maman pas trop typée mais musulmane avec son bébé de quelques semaines et la caméra s’attarde sur le bébé. Vilains de Français!…Moi, je dirais salauds de désinformateurs!

    • Balt,
      Souvenez vous de l’enfant noyé sur une plage : il se trouve que son père était un passeur! (Mais passons).
      Quelle est le média qui a parlé des 10 000 enfants d’émigrés disparus dans la nature? Aucun. 10000 enfants, on s’en fiche, mais un enfant noyé dont le père est un passeur, ça est important.
      Cordialement.

Les commentaires sont fermés.