Youssef Hindi : l’islam « sans tache » serait victime du complot juif millénaire

Publié le 23 octobre 2018 - par - 51 commentaires - 2 460 vues
Share

Sous le titre assez pompeux de « Occident et islam Tome II Le paradoxe théologique du judaïsme. Comment Yahvé usurpa la place de Dieu », Youssef Hindi vient de commettre son quatrième opus (Ed. Sigest, 2018).

La majeure partie de l’ouvrage consiste, en s’appuyant sur les travaux d’illustres prédécesseurs (dont Thomas Römer), à démontrer que le monothéisme juif que l’on connaît, a en réalité pris la place d’un monothéisme plus ancien ancré dans la région. Effectivement, la lecture de la Bible montre comment la tradition juive s’est d’abord constituée autour de sa divinité tribale, plus forte que les divinités des autres (Baal par exemple), pour peu à peu s’élever à l’universel en comprenant qu’il n’existe en fait qu’un seul Dieu, qui est donc le même pour les juifs et pour les autres, même leurs ennemis. Cette thèse est sérieuse et est aujourd’hui partagée par la grande majorité des biblistes et des historiens en général (Yahvé a pris la place de El). Ce n’est donc pas ce qui fait l’intérêt de ce livre, sauf pour ceux qui veulent découvrir le sujet. Cet intérêt est ailleurs, dans la thèse développée par Hindi à partir de celle-là pour expliquer, entre autres, que les juifs seraient revenus depuis à la conception archaïque de leur dieu tribal, contre le Dieu universel (depuis quand et pourquoi ? Mystère et boule de gomme…).

On connaît bien l’obsession judéo-centrée de Youssef Hindi d’une part et son apologie permanente de l’islam, religion sans tache, d’autre part. On connaît la thèse centrale de ses ouvrages : il existerait un complot juif bi- voire tri-millénaire qui, dans une perspective messianiste, se servirait des Nations (terme précis de la Bible pour désigner les autres qu’Israël) pour parvenir à ses fins. Cela aurait été le cas des Anglais hier et aujourd’hui des Américains. « Le juif » instrumentaliserait à la fois l’Occident et l’islam pour les précipiter l’un contre l’autre à son seul profit. L’auteur pense pouvoir s’appuyer sur l’alliance de circonstance très actuelle entre les États-Unis, Israël et l’Arabie saoudite, dirigée contre la Syrie et l’Iran, pour réécrire toute l’Histoire passée sur près de 1 500 ans (on rappellera que lors de la guerre de 1980, Israël avait soutenu l’Iran contre l’Irak).

C’est un peu comme si l’on essayait de nous faire croire à la lueur des deux dernières guerres mondiales que l’Allemagne serait l’ennemie héréditaire de la France, ce que tout historien sérieux sait être faux. De plus, l’exposé de cette thèse comporte une contradiction dans les termes : Israël se situe clairement dans le camp occidental. En agissant contre l’Occident, selon la thèse d’Hindi, il prendrait le risque de subir l’embrasement éventuel qu’il chercherait à déclencher. Par ailleurs, elle signifie implicitement qu’une nation musulmane ne pourrait être capable d’une alliance objective et raisonnée avec le « grand méchant juif », car celle-ci, en satisfaisant les « intérêts juifs », ne pourrait que procéder du « complot juif » et n’être ainsi que le fruit d’une manipulation des chefs de cette nation. Or, on peut tout à fait analyser ces alliances et constater combien elles peuvent aussi se révéler conformes aux intérêts de chaque partie. Les Saoudiens font ce qu’ils estiment bon pour leur pays. Israël fait de même. Par le passé, et l’auteur le reconnaît lui-même, il y a d’ailleurs eu des alliances apparemment contre nature : juifs et perses contre Byzance, juifs et maures contre les chrétiens wisigoths, etc. On pourra donc remarquer que si les alliances juives sont à géométrie variable, il en va tout autant des alliances musulmanes. Les musulmans se sont alliés avec des chrétiens, avec des juifs et même avec des nazis, selon les circonstances.

La judéophobie d’Hindi s’exprime en outre dans son attaque favorite à l’encontre du judaïsme : le procès en tribalisme qui, en le dénonçant, lui permet de mieux valoriser l’islam. L’islam professerait ainsi un monothéisme universel, pur et lumineux, à l’inverse du monothéisme tribal judaïque. C’est l’hôpital qui se moque de la charité. N’y aurait-il pas quelque chose de tribal aussi dans la volonté millénaire de convertir la terre entière à la religion d’origine de quelque oasis arabique, que ce soit à la Mecque ou plutôt à Pétra, ainsi que les recherches récentes semblent le démontrer ? À l’origine de l’islam, selon ce que dit l’islam lui-même, on trouve bel et bien la volonté d’étendre au monde la religion de la tribu bédouine de Mahomet, s’opposant à toutes les religions de tous les mécréants, appelées ainsi à disparaître. Le Coran foisonne et déborde de ce racisme religieux, exprimé jusqu’à la caricature dans les courants salafo-wahhabites dont les adeptes cherchent à retrouver les modes de vie, les coutumes, les vêtements des tribus bédouines du VIIe siècle.

Youssef Hindi est un idéologue, on l’a compris. Là où il est risible, c’est quand il veut nous persuader que la vérité biblique serait dans le Coran. Nous avons droit ainsi à des développements comiques sur l’histoire d’Abraham et consorts réécrite par Allah et son prophète à quelque mille ans de distance des textes bibliques. Quelle valeur historique donner aux descriptions coraniques ? Évidemment aucune. Quelle valeur religieuse ? La même que pour toute autre religion y compris le judaïsme ou le christianisme. Quelle valeur idéologique ? Énorme car l’islam est l’idéologie et le système politique globalisant de plus d’un milliard d’hommes.

Et c’est là qu’il faut véritablement poser le problème : l’islam rêvé par Hindi se voudrait une pure création divine, au-dessus des viles tentatives religieuses des juifs honnis par Allah. Or dans les faits, comme la recherche historique le fait émerger, l’islam n’est qu’un rameau de plus issu du judaïsme, spécialement du courant des juifs nazaréens (Judéo-Nazaréens), courant qui avait reconnu Jésus comme messie politique d’Israël, mais non comme fils de Dieu ainsi que le croient les chrétiens. Ces idées ont été transmises en les arabisant aux premiers musulmans – les bédouins de Mahomet – et, bien plus tard, une forme d’universalisation de la religion des Arabes conquérants (les Ismaélites, comme les nommaient leurs contemporains) s’est faite avec l’apport des influences perses, à partir de la fin du VIIIe siècle et du transfert du califat à Bagdad.

Et voilà donc l’islam. Quelle magnifique postérité, donc, que celle de ce courant du judaïsme… : non pas le monothéisme universel que Youssef Hindi met bêtement en avant – lui qui n’est pas même arabe mais seulement berbère, c’est-à-dire le sous-homme des seigneurs bédouins, les vrais maîtres de l’islam – mais l’universalisation du tribalisme juif, étendu au tribalisme bédouin !

Par ailleurs, si les juifs actuels sont certes puissants et n’ont rien d’enfants de chœur, est-ce que ce sont eux qui ont réduit en esclavage et castré des dizaines de millions de pauvres Noirs d’Afrique ? Est-ce que ce sont eux qui ont exterminé des dizaines de millions de personnes dans des guerres de conquête et de destruction totale ? Ont-ils fait disparaître des centaines de millions de « gens du Livre » dans le régime d’apartheid et de racket mafieux de la dhimma ?

La pantalonnade Hindi ne s’arrête cependant pas là… Car notre historien amateur vient aussi citer Maurice Bucaille à l’appui de ses démonstrations. Cette seule mention devrait faire sursauter l’honnête homme, à tout le moins l’homme féru de logique et de raisonnement scientifique. Car ce M. Bucaille, gastro-entérologue français mort en 1998, converti émérite à l’islam qui fut médecin de la famille saoudienne, a écrit d’insignes âneries sur sa noble religion. C’est lui qui a développé le concordisme coranique moderne, cette folie qui consiste à croire que le texte coranique renfermerait des « vérités scientifiques » absolument impossibles à concevoir au temps de Mahomet et qui attesteraient donc de la divinité du texte. Pour un scientifique, cette approche est lamentable…

  • car elle occulte toutes les « bêtises scientifiques » incommensurables du Coran : terre plate, sperme formé dans les reins, et autres fadaises qui nous montrent bel et bien que le Coran n’est que le fruit de son époque…
  • car l’examen de ces pseudo-miracles bafoue toute méthodologie expérimentale scientifique…

Autre défaut important de la thèse, souligné dans le « mystère et boule de gomme » de notre introduction, c’est l’absence d’explication à la transformation profonde qu’aurait subie le judaïsme, anciennement tribal, puis monothéiste universel et brutalement redevenu tribal – s’il faut croire la thèse de la « re-tribalisation » du judaïsme défendue par Hindi. Ce dernier procède en effet à une impasse complète sur le cataclysme démographique qui, selon les juifs eux-mêmes, les aurait frappés avant la fin du Ier siècle. Selon les comptes des autorités rabbiniques, 60 % au moins du peuple auraient alors disparu[1]. On invoque des épidémies qui, de fait, n’existaient pas, ou bien la guerre contre Rome, certes meurtrière mais pas à ce point – et de plus, le « cataclysme » était déjà engagé bien avant la première guerre judéo-romaine. Aucun ces éléments ne peut l’expliquer, et en particulier expliquer la disparition, sauf à Babylone, de quasiment toute la diaspora antérieure à la dispersion du IIe siècle. Seul pourrait l’expliquer le développement fulgurant du christianisme – les judéo-chrétiens étant de fait retranchés par les rabbins des comptes de la population de ceux qu’ils considéraient comme les « vrais » juifs. Christianisme que Youssef Hindi ignore complètement, de même que tout ce qui le fait pressentir et émerger dans le judaïsme pré-chrétien (prophéties, attente messianique…). Pour lui, il ne peut pas avoir existé car il contredit l’islam.

Dès lors, toute l’étude de Youssef Hindi s’en trouve ébranlée, jusqu’à l’effondrement : au Ier siècle, en devenant chrétiens dans leur grande majorité, les juifs ont donc abandonné le tribalisme que leur prête notre apprenti-historien. C’est donc que ce tribalisme supposé n’était peut-être pas aussi prégnant que cela pour ces juifs-là. Ou bien que ceux qui ne se sont pas convertis, et qui ont par la suite redéfini le judaïsme dans leur sens, étaient les plus tribaux de tous (les futurs talmudistes). Dans tous les cas, on ne peut pas analyser la conception de Dieu en ce temps en faisant l’impasse sur le phénomène chrétien. Bref, il faudrait sans doute une lecture et une critique chrétienne des élucubrations d’Hindi. Mais ce n’est pas mon sujet car je ne suis personnellement pas croyant.

Dès lors, la lecture chez Hindi de passages boursouflés d’orgueil du type « j’ai déconstruit, entre autres, ce mythe de la conversion des Arabes et des autres peuples par la guerre et la force » provoque l’hilarité au regard de tant d’amateurisme, sauf le respect que je dois aux innombrables victimes de l’islam.

Mais il y a, me semble-t-il, plus grave encore.

Je suis en effet un lecteur occasionnel de la presse dite nationale. Or l’hebdomadaire Rivarol publie régulièrement les articles d’un dénommé Jean Terrien, dont il est très étrange de constater à quel point ils font une citation abondante des ouvrages de Youssef Hindi. À l’examen, on retrouve dans ces articles le même style empressé, orgueilleux et méchant que celui des livres de Youssef Hindi. On y retrouve de plus les mêmes thématiques d’actualité que dans la production de celui-ci, comme récemment un article critiquant le nationalisme d’Éric Zemmour[2] semblant calqué sur tel autre article, consultable sur la page Academia d’Hindi[3] critiquant également le nationalisme d’Éric Zemmour pour les exactes mêmes raisons. Si les deux, Jean Terrien et Youssef Hindi, ne faisaient qu’un, ce serait grave. Un musulman chez Rivarol ? La terre en deviendrait plate ! Car n’oublions pas que Youssef Hindi est quelqu’un qui compte dans la mouvance soralienne, mouvance qui pense pouvoir s’appuyer sur l’islam pour démonter le « complot juif ». Youssef Hindi est également conseiller de Civitas. Ce serait donc grave aussi pour Civitas, même si je n’ai aucune sympathie pour ce mouvement un peu ringard.

Il me semble dès lors que le ver est dans la pomme et que c’est à la pomme de se défendre.

Paul Montel

[1] http://www.akadem.org/medias/documents/–evolutionfinal.pdf

[2] Tribune libre de Jean Terrien « Le rôle d’Éric Zemmour », Rivarol no 3347 du 10 octobre 2018.

[3] https://www.academia.edu/37502034/%C3%89ric_Zemmour_Assimilation_ou_dissimulation

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

RL,honnêtement, les commentaires me dépriment pour rester poli. Personne ne semble voir, en tous cas dans les derniers, l’importance d’un tel article. C’est misérablement pitoyable, affligeant et consternant. Bien sûr que le vers est dans la pomme, je dirais même qu’aujourd’hui, la quasi totalité des cathos dissidents sont islamistes, complotistes américano-sionistes ( dans leurs élucubrations raisonne(dé)mentielles, ils en arrivent régulièrement à opposer des juifs à des juifs sans s’en sentir perturbés le moins du monde, et les postulats de leurs schémas sacrés leur servent d’arguments logiques sans contestation possible ; s’ils sont des femmes, elles hurlent au crime d’humiliation ce… lire la suite

Jean Tenrien

Complot juif millénaire… Pas très original tout ça. Attention !!! Les petits enfants d’Adolf pourraient porter plainte pour plagiat. C’est une marque déposée. 🤣🤣🤣

Jill.

C’est vrai qu’il y a beaucoup d’attentats fomentés par les Juifs au nom du Talmud et de Jéhovah… Le dernier, c’était quand ? Il y a 2000 ans, contre les Romains !

katarina prokovich

celui qui préside ce comité des droits de l’homme et de la femme, c’est un juif, mais les experts et le pays qui dirige, c’est l’Arabie Saoudite, c’est eux qui font des attaques sur le port de la burqa en France

Gally

Non, c’est un Japonais : https://fr.wikipedia.org/wiki/Comité_des_droits_de_l%27homme

Quand au « Juif » (c’est une nationalité ça maintenant ?…), son parcours en dit long : professeur d’université, expert en lois humanitaires et droits de l’homme, élu à son poste par ses semblables (et non par Israël, ne vous déplaise), formé en partie à USA et en partie à Londres dans des universités spécialisées dans le « droit international », président du « Israel Democracy Institute » : le parfait gauchiste bien pensant et complètement hors sol quoi.

madeleine

FAUX ! la « Bête immonde » est de retour chez ce « gaulois », alias Mohamed…soi-disant « réfractaire », à quoi ? certainement à la culture et l’intelligence.

madeleine

RL ne s’honore pas en diffusant un article évoquant ce type inconnu au visage hautain et dédaigneux. L’islam, né 700 ans après J.C, se permet de se comparer avec le judaïsme, né, lui, plusieurs millénaires avant J.C.

butterworth

PERDU POUR LES AFRICAINS https://fr.wikipedia.org/wiki/Pratique_de_l%27esclavage_par_les_Juifs et i y a un complot les 3 RELIGIONS MONOTHEISTES ATTENDANT CHACUNE LEUR MESSIE leur but REGNER SUR LA TERRE une question POURQUOI ALLAH S EST IL MANIFESTER TARDIVEMENT? pourquoi ne sait il pas qu il regne 6 MOIS DE NUIT ET JOUR AUX POLES DONC LE RAMADAN ET LES PRIERES INCOMPATIBILITE pourquoi y a il UNE SEULE RELIGION UNIVERSELLE DEPUIS 30000 ANS LE CULTE DE LA GRANDE DEESSE PARTOUT SUR LA TERRE TOUJOURS CELEBREE DANS LE MONDE

André Léo

iavhé des juifs, trinité des chrétiens, allah des mahométants….ne perdons pas de temps à essayer de faire « l’exégèse » de ces croyances absurdes en des dieux créés par l’homme à son image. Aussi longtemps qu’il y aura des incultes pour avaler ces couleuvres obscurantiste, il y aura des guerres, des haines, des malheurs. Et les intégristes de toutes chapelles se rassemblent sur une même idéologie, qui consiste à éliminer physiquement, à tuer, tous ceux qui ne sont pas de leurs religions folles. Croisades, croissantades, étoilades .., cette idéologie morbide qui est en germe dans TOUS les intégrismes monothéistes a un nom:… lire la suite

a tes devoirs

Existe t’il une prison pour les …s , sa pourrait nous protéger .

Dunois

Combien de fois faudra-t-il dire qu’il n’y a pas de dieu ? Toutes les regions ne sont que des inventions « humaines » pour maintenir les populations dans la peur et la soumission. Certaines religions préconisent la bonté et autres qualités mais les fausses religions, comme l’islam, ne sont que la boue nauséabonde et fangeuse de l’humanité, uniquement tournée vers la mort et la souffrance infligée. Toutes ces conneries sans nom ne sont que des attrapes-nigauds sans aucun intêret. Vous comprenez ? AUCUN INTERET !

Yohann le debattant

Encore la ce propagandiste de l’islam ami de Soral et dieudonne (autres propagandistes de l’islam dans leur genre). Il sévissait déjà sur l’excellent site patriote « boulevard Voltaire »…En même temps, faut être d’une grande naivete pour ne’ pas comprendre ou ce type veut en venir…

patphil

islam sans tache, islam de france, islam religion d’amour et de paix, islam ceci ou cela! blabla!
96 versets pronant le meurtre de juifs et de chrétiens
une trentaine de misogynes ahurissants (femme champ à labourer à l’envie)
tout autant de sadiques (eau purulente, cuivre fondu, goudron brulant etc.)
un bon musulmans doit obéir aux préceptes coraniques, c’est tout simple à comprendre, non?

butterworth

L ISLAM a pour but de repandre la loi d allah sur la terre ENGENDRANT LA PAIX L AMOUR entre MUSULMANS UNIQUEMENT IDEM JUIFS ET CHRETIENS voir videos musulmans avec pancartes a londres decapitez ceux disant que l islam N EST PAS UNE RELIGION DE PAIX ET D AMOUR ELLE L EST

patphil

l’islam religion d’amour de la violence et de paix éternelle! LISEZ LE CORAN! en voici quelques florilèges, il y a d’autres versets tout aussi mortifères, mais à quoi bon des redites CORAN AMOUR: deux fois seulement le mot amour est employé (dans 610 pages, 114 sourates) 74:8 amour de ton seigneur 76:9 et pour l’amour de Lui CORAN AMITIE 4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, alors tuez les 3:150 si vous obéissez aux mécréants, vous serez perdants 4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, tuez les où que vous… lire la suite

François Henri

J’ai rencontré Hindis c’est un sectaire qui fait l’apologie de l’islam en s’appusant sur des thèses scientifiques qui lui conviennent ou qu’il détourne. Il est un virus mortel qui corrompt et infecte les bobos et les étudiants.

Emile ROUX

Encore un Soralien, ceci étant les dirigeants israéliens font ce que ne font pas les nôtres à savoir donner préséance au peuple qui les a élus

Matelin

Curieusement, cet animal de Soral, pseudo-nationaliste qui qui arrange la face de ses contradicteurs -plus ou moins talentueux- à grands coup de savate (dans le sens boxe française) dans la gueule est non-seulement devenu le valet des Mahométans, mais aussi celui des communistes, par sa grotesque apologie du régime marxiste nord-coréen.
Au passage, merci pour cet exposé brillant et bien documenté qui remet les choses en ordre.

Gally

Tu as le moindre argument pour affirmer qu’Israël condamnerait l’interdiction du Niqab ? Un lien sérieux ? (ce sans relever que se braquer sur le niqab quand on est pas foutu de contrôler les imams extrémistes, c’est assez pitoyable, cela fait penser à celui qui essaye d’éteindre un incendie avec un seau de plage…)

Paskal

Une position un peu ambigüe :
« Le président du Comité, l’Israélien Yuval Shany, a souligné qu’il considérait personnellement, comme « nombre » des 17 autres experts, que le niqab était « une forme d’oppression contre les femmes ». Mais il juge qu’une « interdiction généralisée à caractère pénal ne permet pas d’assurer un équilibre raisonnable entre l’intérêt général et les libertés individuelles ».
https://www.20minutes.fr/societe/2359127-20181023-interdiction-port-niqab-france-condamnee-groupe-experts-onu

Gally

Merci, ça c’est une réponse. Ceci étant dit, il n’a pas tout à fait tord sur le fond, la réponse la plus logique à donner à l’Islam n’est pas d’en interdire les symboles extérieurs mais de l’attaquer sur sa racine (donc certainement pas faire taire ceux qui dénonce la barbarie chamelière). Maintenant, face à la réalité française (qu’il doit bien peu connaitre, les Israéliens voient toujours la France comme « le pays des Lumières, de Versailles, de la Tour Eiffel », une France Améiie Poulain quoi) et vu l’inefficacité criante des services français, la sagesse veut effectivement qu’on interdise ce genre de… lire la suite

Anne-Marie G

C’est exact, mais les juifs n’ont jamais cherché à ma connaissance à imposer leur éthique – réservée heureusement au « peuple élu ».

Anne-Marie G

Bizarrement, il y a des accointances entre certains milieux dits d’extrême-droite et l’islam contre les Juifs. Cela m’a paru toujours incompréhensible, et d’une logique qui s’apparente à celle de Gribouille qui pour fuir la pluie plongeait dans une mare. Pour moi l’islam c’est beurk, super beurk, et totalement contraire à l’esprit du christianisme creuset de notre civilisation occidentale. On ne peut par simple haine des Juifs renier sa propre culture en faisant les yeux doux à l’islam, religion fruste, où les femmes sont privées de liberté étant sous l’entière dépendance de leurs parents. Cela n’a jamais été le cas en… lire la suite

Gally

Ce qui donne des frissons, c’est de lire des demeurés dans ton genre qui s’imaginent avoir lu le Talmud… et qui racontent n’importe quoi, juste pour répandre leur haine anti-juive pathologique !

Paskal

« Si les deux, Jean Terrien et Youssef Hindi, ne faisaient qu’un, ce serait grave. »
Evidemment c’est une seule et même personne. Sur le site d’Egalité et Réconciliation, on voit des articles signés Youssef Hindi et exactement les mêmes à la virgule près sur Rivarol signés Jean Terrien.
Dans une certaine mouvance, on considère l’Iran comme un allié (au moins) objectif contre le wahhabisme.

Anne-Marie G

Autant dire choisir entre Charybde et Sylla !

Marcel

C’est mec un menteur et un manipulateur soutenu par la crapule Alain Soral , vouloir faire croire que la lune est de couleur verte et que la terre est plate c’est exactement pareil faire croire quelque chose de positif de l’islam , bref c’est de la taqiya vouloir faire croire que l’islam est une religion de paix et d’amour quand est d’haine et raciste , le chercheurs sérieux ont clairement aussi démontré que l’islam provient du culte du paganisme du culte au Dieu Baal plus démoniaque que divin comme le démontre avec clarté par exemple entre autres le prêtre Guy… lire la suite

Jill.

Islam et Occident… aucun rapport. L’effrayante
organisation poltico-religieuse n’a rien à voir
avec notre civilisation.

Bernard Atlan

Il y a toujours eu des cons, des faussaires, je ne comprends pas que l’on attache de l’importance à leurs élucubrations. le peuple juif qui n’a jamais fait de prosélytisme, qui est par le nombre un tout petit peuple d’environ 15 millions à travers l’humanité. Mais qui est grand par les réalisations. N’a que faire des médisances. Merci néanmoins à Paul Montel pour ce bel article.

myrtille

Oui, c’est vrai : seulement 0.2% de la population mondiale, 0.1% hors Israël. Comment peut on les accuser de tout contrôler et de commettre tant de méfaits? C’est incroyable.

laetitia

Exactement; se référer aux faits et non à un conditionnement antisémite.

André

J’ai sur ma chaîne protégée des censeurs français:
https://gloria.tv/video/XkLCWC1EMwTd2hq23SsdnBaoF

monrose

merci pour ce lien intéressant sur le Père Théry. (Dommage qu’il y ait tant de fautes), car les citations sont passionnantes. En résumé, Kadidja, poussée par un rabbin ami, aurait tiré son jeune mari vers le judaïsme, et cela s’est finalement retourné contre les Juifs eux mêmes, ce qui va se retrouver en permanence dans leur Histoire, la Révolution russe en est un bel exemple. Reste le problème bien défini par Mr B. Atlan: « le peuple juif qui n’a jamais fait de prosélytisme, qui est par le nombre un tout petit peuple d’environ 15 millions à travers l’humanité. Mais qui… lire la suite

Paskal

Beaucoup d’historiens pensent qu’au départ, la démarche de Mahomet aurait été de simplifier le judaïsme pour des populations encore peu évoluées (en Arabie, les civilisations brillantes étaient dans l’extrême nord et l’extrême sud).
En quoi Saint Pierre et Saint Paul ont-ils « dynamité » l’Empire romain ?

monrose

raccourci pour montrer que les épîtres de saint Pierre et saint Paul remettent an cause les fondements mêmes de l’Empire Romain: le pouvoir était devenu un régime absolu, avec une cour et un protocole de type oriental. La fin de la proscription du christianisme par Constantin, puis son établissement comme religion d’État par Théodose Ier est le fait le plus marquant de la civilisation romaine dans cette période, l’Antiquité tardive. Appuyée sur l’appareil administratif romain, extrêmement développé, l’Église acquit une place prépondérante dans tous les territoires romains avant d’être chassée, par la Conquête musulmane, d’une partie de ceux-ci

madeleine

C’est leur foi en Dieu qui a toujours sauvé les Juifs de l’extermination. Beaucoup de peuples très « avancés » ont disparu tels les Incas, les Aztèques et même les ….Romains. Le peuple Juif a pourtant lutté pour sa survie durant 20 siècles à travers guerres, pogroms (dont certains ont eu lieu juste après la Shoah, commis par les Polonais qui sont allés jusqu’à déterrer les malheureuses victimes de la « Shoah par balles », espérant trouver des dents en or…..). Décidément, combien est vrai l’adage « plus je connais l’Homme et plus j’aime mon chien »

La culture romaine n’a pas disparu, nous la faisons vivre encore aujourd’hui.

monrose

Non seulement ce peuple n’a cessé d’être sauvé par un « petit reste »qui a toujours compensé le reniement et la sauvagerie de beaucoup d’autres mais Dieu dit qu’il tient à ce peuple comme à la prunelle de son oeil.  Il tient à ce peuple de disciples. Pas à ce peuple de crucificateurs !  Jean-Baptiste et Jean sont juifs. Comme Jésus l’est aussi.  Mais Hérode aussi l’est !  Ce qui signifie que Dieu, de son côté, veille sur son peuple initial.  Auquel le chrétien a été greffé. Nous sommes un.  L’Histoire de la fin des temps nous ramène, selon la promesse de la… lire la suite

madeleine

Encore un mutant….
Comment peut-on être Juif et révisionniste ?

myrtille

Oui, méfions nous du trio infernal Rivarol Civitas Soral. Ils sont peut être sincèrement patriotes mais tellement antisémites qu’ils sont prêts à tout gober de la part de musulmans sans scrupules qui les infiltrent. Il y a Youssef Hindi, mais aussi les chiites avec leur soit disant patriotisme antisioniste et anti wahabiste. Et il y a Faurisson qui est aller se prosterner en Iran. J’ai beaucoup d’amis de cette mouvance, ils croient naïvement que les musulmans sont juste des imbéciles manipulés par juifs pour nous nuire, et que si on allie les catholiques avec les musulmans contre les juifs le… lire la suite

Matelin

Bien résumé !

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Il en a d’autres comme ça, le Hindi Youssef ? À vrai dire, les extraits de ses rêvasseries éveillées m’ont tirée de mon ennui ce soir ; ses déclarations, un vrai sketch !

hathoriti

Moi, bécasse, j’ignorais totalement que le sperme se trouve ou se forme dans les reins ! Je persiste à dire que les musulmans ont, par rapport à nous, (occidentaux dégénérés) une énorme qualité qui leur a donné une avance spectaculaire dans tous les domaines et ce, depuis 1400 ans: c’est la persistance de leur médiocrité et l’étendue de leur bêtise !

Bartabac

A partir du moment ou un musulman écrit un livre d’histoire ou scientifique, vous devez par principe considérer qu’il sera bourré de conneries et de mensonges.
Un musulman ne peut pas être honnête et dire la vérité, car la vérité dit une chose très simple: l’islam c’est de la saloperie.

Yohann le debattant

Oui, la pire saloperie de tous les temps.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Le fond du problème réside dans les hadiths, les sourates et autres versets du coran qui appellent nommément au meurtre ceux qui ne sont pas musulmans, les femmes infidèles, les homosexuels, les voleurs, en résumé la charia et pendant que les radicaux l’appliquent les modérés se taisent. Je n’ai rien vu de tel ni dans les paroles ni dans les actes du Christ rapportés dans les Évangiles. Le catholicisme, le protestantisme et tous les mouvements issus de la Chrétienté sont des faits d’hommes, pas du Nouveau Testament dont les écrits témoignent des concepts de Pardon, d’Amour de Soi et du… lire la suite

André

Ce n’est pas trop mal vu, mais attention, voilà onze ans que je hurle il faut agir avec discernement, savoir faire la différence entre un requin et un dauphin, un vautour d’une cigogne.

clinter

Mais Dieu n’existe pas ! Toutes ces ratiocinations théoloqiques nous emm… ! Poubelle Allah, poubelle Yahvé, poubelle Jésus (quoique Jésus, tradition européenne, bon, OK ça passe) ,et plus belle la vie ! La vie, notre seul et unique bien!

André

Mais Dieu n’existe pas l==> Alors questions. Comment l’Univers s’est-il créé ? Comment la vie est-elle apparue sur la terre? Où commence l’infiniment petit ? Où se termine l’infiniment grand? Je n’ai jamais connu l’école pour obtenir le savoir que je possède aujourd’hui j’ai dû tout réinventer et il n’y a que quelques années que j’ai pris conscience que je reçois de l’aide de l’au-delà. Ces français ne savent même pas ce qu’ils font et sont incapables de se justifier. Je leur ai demandé de me présenter une dissertation: Pourquoi la révolution de 1968, son objectif. Personne n’ose se lancer… lire la suite

Paskal

Comment Dieu s’est-il créé ?

Dr Sheldon Cooper

Et l’homme créa les dieux