YouTube censure des commentaires hostiles au régime chinois

Publié le 31 mai 2020 - par - 6 commentaires - 559 vues

Dire « bandit communiste » ou « le parti à 50 centimes » à propos du parti communiste de l’Empire du Milieu vaut suppression dans les 15 secondes par les modérateurs de la plateforme mondiale.

Personne n’ignore que la Chine est un des plus gigantesques laboratoires liberticides. Dont les gouvernants français s’inspirent de plus en plus, compromis qu’ils sont avec les dirigeants chinois, comme nous allons le voir en vidéo infra, avec l’archicumulard de la République, Jean-Pierre Raffarin, fourré régulièrement en Chine depuis 48 ans, et naturellement pro-nouvelles routes de la soie.

Il aura fallu attendre six mois pour que YouTube réagisse (et donc curieusement se taise avant et pendant le Coronavirus)

Voyons d’abord la définition du « Parti des 50 centimes », celle de « bandit communiste » dans l’Empire du Milieu, ne posant pas de problème de compréhension. C’est une blogueuse chinoise qui a révélé depuis longtemps que les autorités chinoises paient 50 centimes de Renminbis (0,05 euro) pour chaque commentaire favorable au gouvernement émis sur Internet.

« les autorités recrutent chez les journalistes, mais il y aussi des personnes employées par le gouvernement à temps plein, des membres du Parti. Par ailleurs, Tsinghua, l’université d’élite chinoise, est un des viviers de recrutement pour ces agents d’information. Les recruteurs s’informent d’abord sur les affinités politiques des étudiants, puisqu’ils cherchent des sympathisants du Parti. Les “50 cents people” ne censurent pas directement. Ils essaient d’atténuer les opinions exprimées dans les billets de blogs. Ils s’insèrent dans la discussion en prônant l’avis du gouvernement. En fait, ils façonnent l’opinion publique. », source : https://observers.france24.com/fr/20080716-50-cents-people-infiltres-net-chinois-censure

C’est le média The Verge qui s’est aperçu que des commentaires étaient supprimés dès octobre 2019 : « YouTube supprime les commentaires avec deux phrases qui insultent le Parti communiste chinois ».

Le fait étant avéré et non contesté, il s’agit désormais de savoir s’il résulte d’une volonté de la filiale du groupe Alphabet (https://www.presse-citron.net/alphabet-google-vaut-desormais-1000-milliards-dollars-wall-street/). Il s’agit également de savoir si le gouvernement chinois est derrière cette pratique. YouTube anonymisé jure par ses grands dieux que ce n’est qu’un bug ; les hommes aux yeux bridés de l’appareil rouge, eux, ne mouftent pas. Le pays des nouvelles routes de la soie et des virus à exporter dans une communauté de destins n’est guère causant.

« Après examen par nos équipes, nous avons confirmé qu’il s’agissait d’une erreur dans nos systèmes d’application et nous travaillons à la corriger le plus rapidement possible, a déclaré un porte-parole de YouTube. La société n’a pas précisé comment ni pourquoi cette erreur s’est produite, mais a déclaré qu’elle n’était pas le résultat d’un changement dans sa politique de modération. »

Mais si les suppressions sont le résultat d’une simple erreur, comment est-elle passée inaperçue pendant six mois ?

Google joue-t-il double jeu ?

« La censure accidentelle est encore plus déroutante étant donné que YouTube est actuellement bloqué en Chine, donnant à sa société mère, Google, encore moins de raisons de censurer les commentaires critiques du PCC ou d’appliquer des systèmes de modération conformément aux lois chinoises sur la censure. »

Cependant : « Google a souvent été critiqué pour avoir répondu aux souhaits du PCC en censurant le contenu. Plus particulièrement, il a créé un moteur de recherche prototype connu sous le nom de Project Dragonfly, conforme à la censure de l’État chinois. Le projet, qui n’a jamais été déployé, fait partie des luttes de longue date de l’entreprise pour pénétrer le marché chinois.

Lorsque la nouvelle de Dragonfly a fuité en 2018 dans un rapport de The Intercept, Google a été critiqué par les politiciens et ses propres employés pour avoir vendu ses principes. Lors d’une audience du comité judiciaire du Sénat en juin 2019, la société a déclaré qu’elle avait « mis fin » au projet et qu’elle n’avait « pas l’intention de lancer Search in China ». Source : https://www.theverge.com/2020/5/26/21270290/youtube-deleting-comments-censorship-chinese-communist-party-ccp

Pour le journaliste Valentin Cimino : « Ce nouveau rebondissement est susceptible de relancer la polémique sur le comportement de Google vis-à-vis du gouvernement chinois. Plus globalement ce sont les géants de la tech qui sont régulièrement accusés de se plier aux demandes du régime de Pékin. Chez Apple, cela pourrait bien changer. En effet, un projet interne vise à obliger l’entreprise à exposer au grand jour toutes les demandes des gouvernements, notamment celles de Pékin, pour renforcer la liberté d’expression. » : https://siecledigital.fr/2020/05/28/youtube-affirme-quun-bug-est-a-lorigine-de-la-suppression-de-commentaires-negatifs-a-legard-du-gouvernement-chinois/

Jean-Pierre Raffarin, l’archétype du politicard qui abaisse la France

D’abord et surtout profondément anti-Donald Trump, ce qui s’explique par le fait que l’actuel président des États-Unis a une vision patriotique de l’Amérique, que J.-P. Raffarin n’a pas de la France. Il n’est qu’un pâle figurant, imbu de sa personne. C’est un vieux cheval de retour, qui après avoir bâfré à tous les râteliers de la Ve République veut encore du picotin.

Médaillé de Xi Jinping, il est depuis deux ans le représentant spécial du ministère des Affaires étrangères pour la Chine. Ou plutôt l’inverse, à lire ses dernières déclarations à propos du Coronavirus.

Siégeant un peu partout dans des councils proches d’ONG, il chalute à longueur d’année pour pêcher de gros poissons à coopter pour servir les intérêts de la Chine communiste. Rien d’étonnant, puisque Jean-Pierre Raffarin occupe une bonne place au sein du Conseil stratégique de la France-China Foundation, en compagnie de Laurent Fabius, Édouard Philippe, Cédric Villani et Hubert Védrine. Que des patriotes français au service de la Chine ! La preuve : https://francechinafoundation.org/strategic/?lang=fr   Le reste, c’est là : https://francechinafoundation.org/?lang=fr + https://francechinafoundation.org/les-young-leaders-2019/?lang=fr + https://francechinafoundation.org/les-young-leaders-2017/?lang=fr

Au service de la République communiste de Chine aussi : Agnès Pannier-Runacher, Brune Poirson, Franck Riester, Chantal Jouanno, Édouard Philippe, Emmanuel Macron, Olivier Véran…

Pour le trombinoscope complet, c’est ici : https://francechinafoundation.org/wp-content/uploads/2017/01/FCF-book-session-2016-Zhengzhou-Pékin.pdf  Rôde aussi le pas encore euthanasié, Jacques Attali, 76 ans (vidéo) : https://francechinafoundation.org/events-2/?lang=fr  Article en lien : Agnès Pannier-Runacher n’osera jamais toucher à la Chine, et pour cause… Publié le 28 mai 2020 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/agnes-pannier-runacher-nosera-jamais-toucher-a-la-chine-et-pour-cause.html

En mandarin, le camarade Raffarin salue les institutions chinoises

Le 24 février 2020, il s’est fendu d’une tribune dans le Quotidien du peuple (organe central du Parti communiste chinois) :

« Les atouts des institutions chinoises impressionnent ». « J‘ai été impressionné par les mesures fortes et efficaces et les capacités d’organisation et mobilisation du gouvernement chinois démontrées lors de la lutte contre le coronavirus, et qui représentent vraiment les atouts du système chinois ! » : https://twitter.com/fr_schaeffer/status/1232250651306053637   http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1749364.htm

Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre glorifiant la Chine, durant le colloque Coface 2018

La vieille baderne toujours nuisible qui a laissé la France dans l’état de déclin où les autres fossoyeurs l’ont trouvée ose ramener sa fraise en nous vantant la vision chinoise de communauté de destin de l’humanité, la nécessité du vivre-ensemble avec des règles politiques Cop 21, saupoudrées d’écologie anti Trump.

En un laïus de 25 minutes, il magnifié le Président Macron, Young Leader de France-China Foundation, et :  « le socialisme aux caractéristiques chinoises qui veut dire que c’est le Parti qui gouverne. Il peut y avoir des débats, il peut y avoir même des élections, mais c’est dans le Parti, et la société, elle doit obéir. Tout le monde doit être loyal au Parti, c’est le leadership du Parti qui est la règle, qui est le système politique… C’est un parti de plus de 90 millions de personnes qui gouverne… il y a plus de membres du parti communiste chinois qu’il y a de Français…  Leur gouvernance est à la fois un ensemble politique et administratif ; l’école du Parti, c’est leur ENA, leurs gouverneurs ce sont nos préfets, c’est l’organisation avec laquelle ils sont structurés et nous devons pouvoir nous adapter ». Tout est dit de la servilité d’un vieillard grimaçant qui s’imagine que la France de l’abandon a un rôle à jouer autre que celui de subalterne dans le gouvernement mondial chinois en préparation axé sur l’Afrique et l’Eurasie.

Jean-Pierre Raffarin veut faire croire qu’une rencontre entre Xi Jinping et Macron « bâtie sur des relations personnelles » (sic) s’avérera fructueuse car : « la France apparaît rénovée, réformatrice, stable, ouverte et moderne » (re-sic). Dans sa vanité, le stratège de France-China ne s’aperçoit même que l’ogre va dévorer la poupée.

Faut-il avoir peur de la Route de la soie ?

https://youtu.be/uSYtbhSb_Ik

Surveiller et punir : le système chinois est fin prêt, grâce à Internet. Avec le “crédit social”, la Chine classe les “bons” et les “mauvais” citoyens

https://youtu.be/XflMhukDH-s

https://ripostelaique.com/surveiller-et-punir-le-systeme-chinois-est-fin-pret-grace-a-internet.html Publié le 5 septembre 2019  par Jacques Chassaing 

Trump affranchira les USA de la Chine. La France de Macron, non 

L’héritage de l’administration Obama a montré ses collusions ; l’Obamagate n’en est qu’un des arcanes. Après avoir suspendu le financement à l’OMS, organisation dévoyée, à la solde de la pègre en blouses blanches, et appartenant à Bill Gates, Donald Trump annonce la rupture des relations entre les États-Unis et l’OMS.

Chloé Farmeri et Ema Krusi  (Suissesses) sur Jasper Mader

 Les temps forts de cette vidéo : à partir de 3’ devant l’OMS ; à partir de 23’ la sinistre organisation du vaccineur fou de la fondation B&MG (Bill et Mélinda Gates) (1) et l’agence de vaccination globale GAVI

https://youtu.be/zjQlsoPqf0I

lien de secours https://youtu.be/zjQlsoPqf0I

Entretien d’Ema Krusi avec le Dr Tal Schaller : ce que tout le monde devrait savoir sur les vaccins. Souvent inutiles, inefficaces, toxiques et pleins d’effets secondaires, mais toujours lucratifs

Soyez malades, l’industrie pharmaceutique a besoin de vous.

https://www.youtube.com/watch?v=cbLDBe1eq4g

lien de secours https://www.youtube.com/watch?v=cbLDBe1eq4g

Senta Depuydt interviewe Sophie Guillot d’Info Vaccin Prevenar sur la sûreté des vaccins et les dommages vaccinaux

Lanceuse d’alerte, Sophie milite pour la liberté de la vaccination en France

https://www.youtube.com/watch?v=PlAibnOuTyU&feature=emb_logo

lien de secours https://www.youtube.com/watch?v=PlAibnOuTyU&feature=emb_logo

Donald Trump multiplie les ripostes contre le régime chinois 

« Donald Trump a ainsi demandé à ses collaborateurs d’enquêter sur les entreprises chinoises cotées aux États-Unis. “Je donne instruction à mon groupe de travail présidentiel sur les marchés financiers d’étudier les pratiques divergentes des entreprises chinoises cotées sur les marchés financiers des États-Unis afin de protéger les investisseurs américains”, a dit le Président lors d’une allocution détaillant ses mesures de rétorsion contre Pékin que Washington accuse de violer le statut d’autonomie de Hong Kong. » : https://www.capital.fr/economie-politique/donald-trump-annonce-la-rupture-des-relations-entre-les-etats-unis-et-loms-1371368

« Vous savez, si nous voulions mettre en place nos propres barrières comme d’autres pays nous l’imposent, Apple construirait 100 % de ses produits aux États-Unis », a affirmé le Président américain sur Fox Business. Selon des officiels, la Maison Blanche cherche un moyen de « punir » la Chine pour la manière dont le pays s’est occupé du Coronavirus…

Pendant cette interview, Donald Trump a qualifié de « stupides » les chaînes de production globalisées, affirmant que le Coronavirus avait exposé leur faiblesse. « Je dirais que nous ne devrions pas avoir de telles chaînes de production. Nous devrions les avoir aux États-Unis ». Dans ce contexte, l’annonce de la construction par TSMC d’une usine américaine de semi-conducteurs à 12 milliards de dollars a dû ravir celui qui cherche à décrocher un second mandat.

Mike Pompeo, le secrétaire d’État de Donald Trump, a souligné que cet investissement colossal allait servir « l’indépendance économique américaine » (comprendre : vis-à-vis de la Chine). Le département du Commerce américain a par ailleurs annoncé son intention de renforcer l’interdiction faite à Huawei d’acheter des composants électroniques qui sont le résultat de technologies et de logiciels américains ». Source : https://www.macg.co/ailleurs/2020/05/commerce-le-ton-monte-entre-les-etats-unis-et-la-chine-114039?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-macos&utm_content=lien_article&utm_campaign=sitemacg

La Chine a déclaré la guerre à l’Occident, mais les Européens regardent ailleurs

« Depuis le début de la crise du Coronavirus, la Chine a renforcé sa stratégie d’agressivité envers les grandes démocraties. Mais ne comptez pas sur les dirigeants “progressistes” du vieux continent pour s’opposer à cette menace de rang 1. » : https://goldnadel.tv/international/content-la-chine-a-declare-la-guerre-a-l-occident-mais?autoplay=true&utm_content=top_image&utm_source=NewsletterGoldnadelTV&utm_medium=email&utm_campaign=nl29273&user_id=5a85188907a1b5e56399d4d5

(1) L’offensive contre le vaccineur fou Bill Gates prend de l’ampleur

Publié le 18 mai 2020 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/loffensive-contre-le-vaccineur-fou-bill-gates-prend-de-lampleur.html

Vaccination intensive des nourrissons : ce que vous cachent Macron et Buzyn

Publié le 4 janvier 2018 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/vaccination-intensive-des-nourrissons-ce-que-vous-cachent-macron-et-buzyn.html

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
POLYEUCTE

La Justice/Censure passée aux mains du privé américain ?
L’Etat mondial est “en marche”.

gaulois en colère

Par cupidité et pour engranger un maximum de bénéfices, l’Occident est allé investir, construire et fabriquer toutes sortes de produits en Chine, sans tenir compte du régime communiste totalitaire et génocidaire de Pékin. Nous avons créé un monstre de Frankenstein chinois qui est entrain de se retourner contre nous et dont l’objectif est de dominer le monde entier ! C’est le régime communiste chinois criminel et liberticide qui maintient en selle le psychopathe communiste génocidaire voisin de Pyongyang. Qui se ressemble, s’assemble ! La solution ? Commençons par rapatrier toutes nos usines, cessons de produire en Chine et, ainsi, de financer ce monstre totalitaire qui se sert de l’argent que nous lui donnons pour se dresser contre les intérêts du monde entier.

Paskal

Il y en a qui encensent la Chine pour ce qu’elle fait au Turkestan Oriental. Suivez mon regard.

Eric des Monteils

QUITTEZ MASSIVEMENT FACEBOOK : c’est la seule sanction dont nous disposons pour punir cette saloperie inféodée aux pouvoirs macronistes !

BERNARD

Zemmour parle presque à chaque fois qu’il passe sur son émission de la guerre de domination mondiale entre USA et Chine.. elle se met en place.
Mais avec l’UErss, en europe on est tranquille, on prendra des coups des deux cotés, on est tellement cons !
Enfin, nous on a aussi l’entreprise merdique de batterie saft, largement subventionnée pour faire concurrence aux chinois.. bien joué micron, t’es un bon toi !

jonathan

Le système Chinois en France il y aura beaucoup de liste noir, ont n’en n’est loin de ça en France.

Lire Aussi