YouTube et Facebook censurent Bolsonaro sur les vaccins anti-Covid

Bolsonarovainqueur.jpg

Trump fut banni de Twitter, Bolsonaro vient  encore de se faire punir par YouTube, Facebook et Instagram… au motif qu’il avait diffusé de fausses informations associant les vaccins anti-Covid à un développement plus rapide du Sida. Se doutant qu’il allait avoir des ennuis, le Président brésilien avait précisé : « Je vous recommande de lire les nouvelles. Je ne vais pas les lire ici car je pourrais avoir des problèmes avec mon live ». Il lui est reproché d’avoir évoqué des rapports officiels du gouvernement britannique « suggérant » que les personnes entièrement vaccinées développent le virus du sida « beaucoup plus rapidement que prévu ». Cette information aurait été démentie par le gouvernement britannique. La Société brésilienne des maladies infectieuses ayant assuré, par ailleurs, qu’ »aucune relation n’est connue entre un quelconque vaccin contre le Covid-19 et le développement du syndrome d’immunodéficience acquise ».

C’est ainsi que sa dernière vidéo a été retirée de sa chaîne YouTube, laquelle est suspendue pour une semaine, « pour violation de nos politiques de désinformation médicale sur le Covid-19 en affirmant que les vaccins ne réduisent pas le risque de contracter la maladie et qu’ils provoquent d’autres maladies infectieuses ».

Les autres vidéos de vidéos  de cette chaîne, de 3,5 millions d’abonnés, sont toujours accessibles sur YouTube.

C’est la deuxième fois que le Président se fait sermonner. YouTube lui avait envoyé une première alerte en juillet, quant à d’autres vidéos  mettant en doute l’efficacité du masque pour prévenir les infections et en encourageant l’utilisation de l’hydroxychloroquine et de l’Ivermectine.

Le coup de force de ces réseaux sociaux est très crédible, tant ils défendent les intérêts des laboratoires.

Le Président aurait aussi multiplié les déclarations « controversées » sur les vaccins, allant jusqu’à affirmer, selon France 24, « que celui de Pfizer pourrait « transformer (les gens) en crocodile ». Très dubitatif quant aux injections, il a  longtemps affirmé qu’il serait « le dernier Brésilien à être immunisé », avant d’annoncer récemment qu’il avait totalement renoncé à se faire vacciner.

Une commission d’enquête parlementaire du Sénat a demandé la semaine dernière l’inculpation de Jair Bolsonaro pour sa politique jugée « irresponsable » lors de la crise sanitaire,  l’incriminant notamment de retards dans l’achat de vaccins et de dissémination de fausses informations sur la pandémie.

Les médias français haïssant Bolsonaro, point les mensonges… la véracité de ces dernières assertions est difficile à vérifier.

L’on a beau diriger un pays de plus de 8 millions de km2 et de 213 millions d’habitants, l’on n’en est pas moins à la merci des Gafam et d’encore bien plus puissant. Quand on vous dit que c’est la mafia Big Pharma qui dirige le monde…

Mitrophane Crapoussin

image_pdf
15
2

21 Commentaires

  1. Bolsonaro sait très bien qu’il n’y a jamais eu de pandémie et que ce virus n’existe pas. Il sait aussi que ces vaccins ont été conçus pour tuer, même si 50% reçoivent un placebo, et la plupart le « vaccin » plus ou moins dosé.
    S’il a dit avoir eu le « covid-9 », c’est qu’on a dû le menacer…
    Et au sujet des « vaccins » anticovid qui donneraient le SIDA, il a raison, car ils détruisent le système immunitaire. Le SIDA n’est pas un virus, mais un syndrome.

  2. En attendant il est mal, Bolsonaro. Y’a commission d’enquête au sénat pour ses graves manquements sur la gestion de la crise sanitaire (« un truc de pédés », dit-il…). Les sénateurs brésiliens n’y vont pas avec le dos de la cuillère puisque ils parlent même de crime contre l’humanité (un peu excessif, tout de même..). ça s’ajoute aux inculpations de corruption, plus les affaires de prévarications avec ses fils. Un garçon bien, sous tous rapports, donc…

    • lui au moins n’a pas fait une obstruction criminelle aux traitements comme l’ont pratiqué nos VRP des labos

  3. Youtuyau , Fesse-bouc , Twisteur ,… sont des sociétés privées qui assurent un service . Elles ont des règles de fonctionnement ,ce qui est louable . Si vous utilisez leurs services , vous acceptez aussi leurs règles , sinon : dehors , qu ‘ on soit manant ou roi !! Est-difficile à comprendre ?

    • Cela doit aller dans les deux sens ( ex : on censure toujours les identitaires mais pas leurs ennemis ) , est ce difficile à comprendre ?

    • Les règles sont édictées par ce qui tient lieu de roi. Non? Youentube, Facedebouc, et twisticule ne sont pas difficile à comprendre. C’est sûr.

  4. haaa Bolsonaro. Lui il a la palme d’or c’est sur. La plus grande reussite du mouvement populiste pas vrai?

    • Haaa Macron. Lui il a la palme d’or c’est sur. La plus grande réussite du mouvement mondialiste pas vrai?

      • je pense qu’il vaut mieux être en France sous Macron qu’au brésil sous bolsonaro 🙂 J’ai jamais été insultant envers trump car le mec a quand fait des choses. Mais Bolsonaro, c’est vraiment l’archétype de l’abruti qui parle de couille au lieu d’utiliser sa cervelle (qu’il n’a pas donc faut pas lui en vouloir). Les bresiliens doivent se mordre les doigts tous les jours d’avoir mis un âne pareil à la tête du pays. Un peu comme les votants pour le brexit qui hurle qu’on leur a menti maintenant.

    • Connais tu les Brésiliens ?
      Non, ah bon quels sont tes critères alors sale bouffon
      J ai habité 6 ans la bas mon ex femme est Bresilienne je bosse avec le Bresil depuis 15 ans, et une amie est députée du parti de Bolsonaro.
      Sache que Bolsonaro dispose d une popularité et d une adhésion incroyable.

  5. Citation : « que celui de Pfizer pourrait « transformer (les gens) en crocodile »
    Il a parfaitement raison : déjà à Tokyo, les vaccinés se mutent en chevaux. Des études scientifiques extrémement sérieuses (faites par le professeur Raoult lui-même, c’est dire !) ont permis d’observer que beaucoup d’habitants de cette région sont déjà poneys !

  6. Il y en a assez de se faire censurer en permanence…. Vivement le réseau social de Trump !

  7. Quand on n’aime pas les propos de quelqu’un la censure ne se fait pas attendre. Les sectaires s’en donnent à coeur joie actuellement. Où en est la liberté d’expression, le droit de penser autrement, et le droit de penser, d’analyser tout simplement ?

  8. Espérons qu’il pourra s’inscrire sur le réseau social de Trump ( truthsocial ) et pourra ainsi contribuer à son succès le plus rapide possible, tout en étant largement diffusé grâce à lui au Brésil où il pourra enfin révéler l’imposture Big Pharma à l’ensemble du peuple brésilien, permettant ainsi l’émergence d’une pandémie de vérités à croissance foudroyante et qui touche tout le monde. Car on étouffe.

    • j’avoue que le nom du futur outil de propagande, pardon, reseau social de trump me laisse reveur 🙂 Tiens, je vous conseille pour les anglophones ou ceux qui arrivent à lire les sous titres en anglais le reportage « Q: into the storm ». Cela devrait vous interroger un peu….

      • Oui. « Truth Social ». C’est ceux qui parlent le plus de vérité qui en font le moins. Du moins c’est la leur… En tout cas on va pouvoir se marrer car du coup tous ses délires passeront sur son réseau sans filtre, puisque le filtre ce sera lui. On va construire un bêtisier de fou qui fera rigoler nos enfants et petits enfants quand ils étudieront en sociologie les réseaux sociaux de 2021…

        • nous nous avons mediapart, libération, France inter et tous les cobayes soumis des labos pour nous informer de la vérité des putes islamo marxistes

          • Mediapart qui a révélé x scandales sur des politiques de tout bord. Le monde qui publie un pamphlet sur Macron. Mais votre « vérité sera sur truth network, je ne me fais pas de souci, vous allez lire tout ce qui vous plait 🙂

        • ca me rappelle en effet les dictatures militaires africaines qui te bombardent de « démocratique » à tout bout de champs.

        • bati et Prestit : méfiez-vous, les ultimes tortues-limaces qui formeront le dernier carré d’enthousiastes-heureux à ne pas vouloir comprendre dans quel monde ils vivent finiront par se sentir très seuls à force de voir la multitude se demander comment c’est possible d’être à ce point affecté par ce mal terrible de la psyché imposé par la fatalité. D’autre part, je n’ai pas encore regardé le reportage sur Q et j’espère avoir le temps de le faire, mais en préalable, il faut noter que Trump n’a jamais de près ou de loin affirmé avoir un lien quelconque avec Q, dont j’affirme personnellement depuis longtemps que c’est un élément de contreintelligence cherchant à neutraliser les réactions face à la fraude et au shadow govervnment oligarchique, qui dirige le monde dans l’ombre, en laissant croire qu’il y a un plan pour le contrer. Si des éléments commencent à le révéler, ça ne fera que confirmer mon opinion personnelle.

          • mais personne n’a jamais affirmé avoir un lien de pres ou de loin avec Q 🙂 Et pour cause…

Les commentaires sont fermés.