1

Z demande à Macron de nommer Sarkozy et Védrine « émissaires pour la paix »

Alors que Valérie Pécresse part en vrille dans les sondages, souvent devancée par Mélenchon, elle ne trouve rien de mieux que d’accuser ses adversaires de poutinite aiguë, pour masquer son incompétence abyssale sur le sujet. Elle se ridiculise encore un peu plus.

Elle prétend que Zemmour est disqualifié pour avoir annoncé un peu vite que Poutine ne se lancerait pas dans une invasion de l’Ukraine. Mais ce qu’elle ne dit pas, c’est que le président Zelensky lui-même, la veille de l’offensive russe, déclarait lui aussi qu’il n’y croyait pas. Zelensky serait donc disqualifié par madame Pécresse sur le dossier ukrainien ! Grotesque !

En attendant, disqualifié ou pas, Éric Zemmour ne reste pas inactif.

Il demande à Macron de nommer Nicolas Sarkozy et Hubert Védrine « émissaires pour la paix », car il est temps que la France fasse entendre sa voix afin de négocier un cessez-le-feu. Deux personnalités parfaitement crédibles, connues et respectées par Poutine et les Ukrainiens.

Nicolas Sarkozy en tant qu’artisan du cessez-le-feu en Géorgie en 2008, et Hubert Védrine en tant que ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002.

https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/guerre-en-ukraine-zemmour-demande-a-macron-de-nommer-sarkozy-et-vedrine-emissaires-pour-la-paix-20220227

Il est clair que la paix ne passe pas par l’envoi d’armes en Ukraine ou par des sanctions antirusses qui ne font qu’attiser les braises et pénaliser l’Europe.

Zemmour a raison et seules les initiatives visant à amener les belligérants à la table des négociations méritent tout notre soutien. Le peuple ukrainien en est le premier demandeur.

Jacques Guillemain