Zeeda Andrews la nouvelle héroine de l’insurrection américaine

Publié le 10 octobre 2013 - par - 2 589 vues
Share

C’est une chanteuse de « country », dont la majorité du public est les camionneurs Américains. Vous savez, comme dans les films, ces « truckers », ces mastodontes conduits par des gros bras fatigués, qui s’arrêtent au crépuscule, au bord des routes,  dans un endroit, où l’Amérique profonde se donne rendez-vous. Un Bagdad Café, animé par une chanteuse qui fait chavirer les cœurs de ces gros durs. C’est Zeeda Andrews.

Cette même Zeeda Andrews, seule, qui appelle ses amis camionneurs de tout le pays, à bloquer durant trois jours, du 11 octobre au 13 octobre prochain, la capitale des Etats-Unis d’Amérique. Mais que veut cette femme seule, cette patriote à poigne, cette voix tant appréciée par les camionneurs ? Elle refuse la destruction de son pays par Obama, tout simplement. Elle s’insurge contre la corruption, qui, elle estime, détruit son pays.  Elle veut que ses amis roulent sur Washington pour s’insurger contre les attaques envers la constitution des Etats Unis d’Amérique, qu’elle estime en danger. Et, les gros bras ont entendu son appel. Ils s’organisent sur Facebook, Twitter, par mails, par téléphone, tous les moyens de communication y passent. Elle commence à passer à la télévision, voici le lien :

http://www.video.theblaze.com/media/video.jsp?content_id=31112009

Elle veut que tous les américains participent, non seulement les camionneurs. Les 2 millions de vétérans-motards, qui ont fait reculer la marche musulmane du 11 septembre dernier, ont également répondu présent, comme, curieusement les camionneurs canadiens. Elle voudrait que tout ce monde là soit visible, présent, massivement, pacifiquement. Elle prend l’Egypte comme exemple ! Elle appelle à l’unité de tous les américains pour protester, comme le permet la constitution. J’observe que l’islam est également sur la sellette.

Ceci sera l’épisode numéro un du feuilleton de Zeeda Andrews, nouvelle héroine américaine. Chapeau bas, Madame, que la France entende également votre message. Nous aussi, nous en avons marre. Nous en avons soupé ! Où est notre Zeeda Andrews ? Et, voici sa chanson patriotique qui paraitra désuette aux français culs coincés, mais c’est SA chanson qui fédère le peuple américain, qui va rouler sur Washington DC, le 11 octobre prochain. Oui, elle chante qu’elle aime son pays. Elle chante que New York a la statue de la Liberté.  Et nous ? Paraît qu’on en a une réplique à Paris …

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u7fHKgCfxZk

Sylvia Bourdon

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.