Zelensky récompensé pour son show à la Cop27

Donc, pour nous prouver que le réchauffement climatique était une vérité vraie, la COP 27 s’est réunie sous le soleil d’Égypte. Greta Thunberg boudant les réjouissances, elle a été remplacé par Zelensky, toujours ravi de nous montrer son déguisement militaire du jour.

Nous savions que la première vocation de Volodymyr était d’être un comique. Désormais, grâce à son fan club otanesque et européen, depuis la fin février, il nous gratifie de shows plus désopilants les uns que les autres. Un talent reconnu puisque Sean Penn vient d’aller lui livrer à Kiev l’un de ses Oscars pour saluer l’ensemble de ses performances.

Ordonnant, vitupérant, menaçant, il est toujours ridicule. Bien qu’il s’en plaigne beaucoup, la guerre lui réussit car il a bien grossi : il a une mine superbe.
Donc, dans son dernier sketch pour la COP 27, il a assuré que la planète « ne peut pas se permettre un seul coup de feu ». Depuis février 2021 ? Parce qu’auparavant, il a beaucoup fait tirer sur le Donbass le pitre tueur ukrainien…
« Il y en a encore pour qui le changement climatique est juste de la rhétorique, du marketing, mais pas une véritable action. Ce sont ceux-là qui empêchent la mise en œuvrer des objectifs climatiques. » « Pas de « politique climatique » sans « paix sur la Terre ». Sur le fond, il a raison et la COP27 doit avant tout faire cesser les 56 conflits en cours de par le monde pour enfin être prise au sérieux.

« Il ne peut y avoir de politique climatique efficace sans paix sur la Terre, parce que les nations pensent seulement à se protéger elles-mêmes ici et maintenant des menaces générées en particulier par l’agression russe », a-t-il martelé, évoquant notamment les crises alimentaires et énergétique liées à ce conflit, doublées d’une relance de centrales à charbon.
Volodymyr serait-il atteint du syndrome Biden avec pertes de mémoire assorties ? La faim dans le monde, la perdurance ou la relance des centrales à charbon ne sont pas des phénomènes récents.

En fait, il ne nous balade pas davantage que les agitateurs de ce sommet venus se distraire et faire de la figuration, à l’exception de Macron qui, lui, fait de la concurrence avec son sempiternel numéro de danseur de claquettes.

A quand un vrai duo ?

Daphné Rigobert

image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. Les absences du Zygomyr ne sont pas dues à une sénilité précoce, mais à un abus de cocaïne qui détruit irrémédiablement les synapses.
    Mais peu importe la cause, les pantins manipulés par le NWO sont tous des barjots. France, Canada, Nouvelle Zélande, Finlande, que des affaiblis du ciboulot.

  2. La grande mascarade et l’abruti gonflé aux stéroides de sean penn qui court lui remettre son prix au baltringue zelensky le nazi , quelle bande de pourritures . Personnes pour dégommer ces sinistres assassins nazis ?

Les commentaires sont fermés.