1

Z a d’immenses réserves, il va siphonner l’électorat de ses rivales

Le dernier sondage Cluster 17 pour Marianne montre qu’aucun candidat ne s’est encore détaché dans la course à la deuxième place.

Macron à 22 %, Marine à 15 %, Zemmour et Pécresse à 14 %

https://www.marianne.net/politique/presidentielle-2022-sondage-exclusif-des-intentions-de-vote-figees

Malgré l’odieuse diabolisation qui cible Éric Zemmour, orchestrée par les médias et ses adversaires, qui le présentent comme un monstre pour avoir dit quelques vérités dérangeantes sur le handicap, celui-ci se maintient autour de 14 %, donc dans la marge d’erreur.

Mais la dynamique étant clairement du côté d’Éric Zemmour, celui-ci devrait logiquement creuser l’écart dans les semaines qui viennent. 

Ses adversaires n’ont aucune réserve de voix, victimes toutes les deux des divisions de la droite. C’est Zemmour qui siphonne à tours de bras.

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/ces-nouveaux-cadres-rn-du-gard-qui-rejoignent-eric-zemmour_2166712.html

Marine gère l’hémorragie de son parti et ne parvient pas à colmater les brèches. Au point que d’autres noms de gros poissons circulent pour rejoindre Reconquête, comme Mariani ou la belle sirène Marion. Il est clair que les tractations vont bon train et que les téléphones crépitent nuit et jour au sein des partis. Attendons.

Le RN est un parti en quasi-faillite, avec un endettement de 20 millions. Victime d’un effondrement du nombre de ses adhérents depuis 2017, qui ne seraient plus que  20 000 aujourd’hui.

Bref, Marine semble condamnée à gérer à la fois l’hémorragie de ses cadres nationaux et régionaux, et la misère qui plombe l’avenir du parti.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/09/10/au-rassemblement-national-malaise-dans-les-federations_6094173_823448.html

Côté Pécresse, si celle-ci bénéficie de la sympathie des médias, qui se gardent bien de la diaboliser, elle est prise en étau entre la droite ciottiste de LR et les centristes.

Quand Zemmour est rejoint par Guillaume Peltier, Pécresse est ralliée par Morin et Lagarde, deux centristes plus proches de Macron que de Ciotti.

Lagarde avait d’ailleurs prévenu, lors des primaires LR : si Ciotti est choisi, ce sera sans nous.

https://www.nicematin.com/politique/primaire-lr-si-ciotti-est-choisi-ce-sera-sans-ludi-affirme-jean-christophe-lagarde-729937

Par conséquent, on voit mal comment Pécresse pourrait mener la politique de fermeté qu’attendent 70 % des Français. En godillant à droite et à gauche pour contenter tout le monde, elle ne fera rien, elle fera du « en même temps », comme son idole Macron, dont elle partage 90 % des idées.

Faire des risettes à Ciotti, c’est du pipeau.

Que les électeurs LR fans de Ciotti ne se fassent aucune illusion. Pécresse mènera une politique centriste. C’est une mondialiste immigrationniste et islamophile. Elle n’a pas de convictions. Elle a de l’ambition, mais pour elle, pas pour la France.

N’est pas Zemmour qui veut !

https://www.islamisation.fr/2022/01/25/pecresse-chez-les-islamistes-du-93-les-preuves-videos/

Si les ciottistes veulent rester fidèles à leurs convictions, ils doivent rallier Reconquête.

Il est donc clair que c’est Éric Zemmour qui a le vent en poupe, malgré les obstacles multiples que le Système lui oppose. Contrairement à Marine, que Macron est certain de battre, Zemmour fait peur à l’establishment, qui a compris que le candidat de Reconquête est éminemment sincère et courageux, donc bien décidé à mettre son programme en œuvre, contrairement aux mensonges des professionnels de la politique.

Zemmour ne plaisante pas et n’est pas là pour faire de la figuration. Il est là pour sauver la France.

Ce que fait Zemmour, en attirant les grosses pointures de LR et du RN, c’est jeter les bases de l’union des droites, majoritaires dans le pays.

Parti de 3 % en juin pour monter en flèche et se stabiliser autour de 14 %, Zemmour peut encore pêcher dans des eaux très poissonneuses. Et ça mord !

Il va siphonner le vivier ciottiste de LR, puis celui des déçus du RN, le parti qui se complaît dans la culture de l’échec.

Enfin, il va puiser dans le réservoir des millions d’abstentionnistes qui attendent un candidat sincère et crédible. Zemmour est celui qui révolutionne la présidentielle.

Le novice en politique, qu’on prenait pour le perdreau de l’année qui ferait moins bien qu’Hidalgo, bouscule tout sur son passage et fait peur à Macron.

Ajoutons que « les équipes d’Éric Zemmour estiment que ce dernier est « sous-estimé par les sondages, en raison de ses audiences à la télévision, de l’affluence à ses meetings, de sa puissance sur les réseaux sociaux et du nombre d’adhérents à Reconquête », comme l’explique Gauthier Le Bret ».

Il est vrai que Zemmour pulvérise tous les records d’affluence et d’audimat. À tel point qu’il est impossible que certains sondages placent Marine à 18 % et Zemmour à 12 %. Ce n’est ni crédible, ni sérieux.

Enfin, signalons que ceux qui doutent du succès de Reconquête et de l’état des finances de la campagne d’Éric Zemmour, comme Marine, pourront bientôt être rassurés. Éric va charger un huissier de justice de confirmer les faits.

https://www.europe1.fr/politique/info-europe-1-eric-zemmour-va-faire-constater-par-huissier-de-justice-ses-fichiers-adherents-et-donateurs-4089745

Reconquête totalise à ce jour 85 000 adhérents

La cagnotte de campagne totalise 9 millions, en dons et adhésions, sans le moindre emprunt, avec un objectif très supérieur, toujours sans emprunter.

Zemmour a donc tout pour l’emporter.

Jacques Guillemain