Zemmour a raison : l’islam ne peut pas être compatible avec la France

Publié le 25 octobre 2019 - par - 23 commentaires - 1 047 vues

 

Il me semble que la réponse à nos énigmes se trouve bien dans la Bible :

Nous avons dans le Deutéronome 30:19

« J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Alors choisis la vie afin que tu vives, toi et ta descendance ».

En somme la réponse à Sifaoui et Zemmour est là en phrases simples :

Le libre arbitre accordé par le Divin à l’homme… possède en outre, ses conditions :

30:16 en ce que je te commande aujourd’hui d’aimer l’Éternel ton Dieu, de marcher dans ses voies, et de garder ses commandements, et ses statuts, et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu te multiplies, et que l’Éternel ton Dieu te bénisse dans le pays où tu entres pour en prendre possession.

Donc en fait, le Divin accorde le libre arbitre à l’homme à condition qu’il suive ses Commandements dont : Ne tue pas (5), ne vole pas, ne mens pas, n’envie pas etc., toujours dans la poursuite du BIEN.

Nous trouvons par la suite l’explication de NE TUE PAS –

Ce texte insiste sur l’unité de la Création : « des êtres créés par Moi », et nous montre que Dieu se soucie de la même manière de la vie de chaque être humain.

« Si Dieu a créé un seul homme, c’est pour t’enseigner que quiconque détruit une seule vie, la Thora le considère comme s’il avait détruit le monde entier. Mais quiconque sauve une seule vie est considéré comme s’il avait sauvé le monde entier.   (Michna Sanhédrine 4:5)

La Thora exige-t-elle l’amour et la fraternité entre tous les hommes, ou ne parle-t-elle que pour le juif ?

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lévitique 19:18). Rabbi Aquiba enseigne : ce verset est un grand principe  de la Thora.

Ben Azaï enseigne : le verset  « voici l’histoire des générations de l’Homme » (Genèse 5) est un principe bien plus grand (Sifra sur Lv. 19: 18-45).

Pour Rabbi Aquiba, ré’ékha – ton prochain, est celui qui, comme toi, est soumis à la loi. C’est envers lui que la Thora exige que tu témoignes ton amour, ta sollicitude. Mais Ben Azaï en insistant sur le verset de la Genèse (« les générations de l’Homme ») inclut tous les hommes, quelle que soit leur origine. Les exigences morales de la Thora doivent être appliquées envers toute l’humanité.

Il y  a donc contestation entre les maîtres du Talmud quant à l’interprétation universelle de certains textes ou leur interprétation restrictive.

Rabbi Aquiba voit dans ré’ékha : ré’ékha bamitsvoth  « ton prochain… par les commandements ». Alors que Ben Azaï lira dans ré’ékha, chaque homme descendant de l’ancêtre commun.

Ce débat existe aussi à propos du guer : pour le traducteur araméen de la Bible : guer est toujours guiyoura, le prosélyte. Le verset « Véahavta eth haguer » (Deutéronome 10:19) signifierait donc : « Vous aimerez le prosélyte, le guer tsédek ». Or, il est impossible de voir dans le guer de la Thora uniquement un homme qui a accepté d’être juif. En quoi serait-il différent d’un autre juif, lui qui est soumis aux mêmes 613 commandements ?

Le verset parallèle du Lévitique (19:34) dit : « Il sera pour vous comme un compatriote, l’étranger qui séjourne avec vous. Tu l’aimeras comme toi même, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte ».

« Il sera comme indigène pour vous, l’étranger qui séjourne avec vous ». Or le prosélyte, à l’inverse du tochav, est soumis à la loi comme tout autre juif dont il partage les droits et les devoirs.

Nous voyons donc, par ces exemples, que la Thora nous demande d’aimer et d’aider aussi le non-juif qui vit avec nous. Pourquoi, nos maîtres ont-ils alors interprété ces textes en apparence si clairs, de manière restrictive ?

Nous pensons que c’est à cause de la notion de réciprocité. L’entraide, la fraternité, ne sauraient être unilatérales. II faut que nous puissions nous attendre à un écho auprès de celui à qui nous témoignons notre amitié ! On ne peut obliger à aimer ou à aider celui qui n’est pas prêt à en faire autant à notre égard.

Ce qui différencie les lois de la Bible juive avec celles de l’islam provient du fait que pour l’islam, l’étranger, le non musulman doit être pourchassé et combattu, voire tué, à moins qu’il ne se convertisse à l’islam. Il sera aussi considéré comme dhimmi (en arabe : ذمّي) terme historique du droit musulman qui désigne les sujets non musulmans d’un État sous gouvernance musulmane, liés à celui-ci par un « pacte de protection » discriminatoire = la jizya.

C’est aussi la raison pourquoi un juif s’intègre plus aisément dans tous les pays qu’il aura choisi pour y vivre, et le musulman ne le pourra jamais. Le Coran lui enseigne la haine de l’autre, de l’étranger, d’où son incompatibilité de vivre dans un pays non musulman.

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/ (Copier coller sur google chrome)

https://theresezrihendvir.wordpress.com/

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Anne-Marie

Y aurait il deux Corans très différents l’un de l’autre . Je connais un musulman très semblable à un chrétien en tous points , qui m’affirme que selon sa religion, un musulman ne doit non seulement pas tuer ( y compris un moustique si il ne le pique pas ) mais n’a pas le droit de dire que quelqu’un est mécréant sous peine de se voir reprocher par Dieu de prendre sa place en jugeant son prochain . Alors qui croire ?

debord

Merci à l auteure pour ces précisions bibliques. Mais aussi pour ses propres commentaires. Je pense que dieu n existe pas mais je pense que les juifs ont compilé dans leurs textes bible Thora Talmud des enseignements sur l humain dans la société qui nous éclairent.

BUTTERWORTH

https://www.persee.fr/doc/ephe_0000-0002_1928_num_42_38_20203 BIZARRE TOUTES CES PERSONNES NE CONNAISSANT RIEN A LEUR RELIGION JE SUIS CHRETIEN JESUS??? QUI EST CE???

L’islam est tellement différent des deux autres religions monothéistes qu’il semble que son dieu soit un autre dieu, très différent du leur et donc n’appartenant pas au critère monothéiste. En effet, L’islam étant apparu après les deux autres, son dieu ne peut être qu’un imposteur, un menteur et un paranoïaque. CQFD, Amen, Mazel Tov !

POLYEUCTE

Après les versets du Coran, voilà ceux de la Bible et de la Thora ?
Mal barrés…

Lisianthus

Monsieur, sans la morale juive et chrétienne, la devise “Liberté, Egalité, Fraternité” ne serait pas celle de la France. Parole d’athée.

POLYEUCTE

Je dénonce les Religions. Des substituts à la Pensée ? Athée solidaire.

amandinelonchamp

A voir IMPERATIVEMENT sur François de Souche : Un type qui après avoir EN PLEIN jOUR renversé sa femme avec sa voiture l’achève à coups de hache ! La scène est filmée en Allemagne mais de loin , quand même .

Marnie

Eric Zemmour est un grand français par sa culture et son amour pour son pays. Il mérite respect, admiration et amitié sincère.

Phil93

“Donc en fait, le Divin accorde le libre arbitre à l’homme à condition qu’il suive ses Commandements”
NON, le libre arbître est TOTAL et sans conditions. Le texte montre simplement que le Divin nous conseille de suivre le “code de la route” prévu pour l’homme pour que cela aille bien pour lui…
le “commandement formel” ne regarde que ceux qui voulaient faire partie du peuple choisi par Dieu , des conditions comme le ferait un chef d’entreprise à l’embauche…

la libellule

Relisez l’article – tout y est dedans : La Bible parle aussi de la réciprocité…

Phil93

tu es bien gentil la libellule mais si j’ai compris autre chose c’est que l’article est fort mal écrit et induit à l’erreur et je n’ai pas envie de le relire…
je n’ai pas pris une partie de la phrase de l’auteur mais l’intégralité et cette phrase est sans appel : « Donc en fait, le Divin accorde le libre arbitre à l’homme à condition qu’il suive ses Commandements »
pour comprendre autre chose c’est du même acabit que les muz qui disent que la sourate qui dit de tuer le juif ne veut pas dire cela y’a qu’à relire le coran !

JPL

Cette partie du texte mériterait d’être expliquée : “…où tu entres pour en prendre possession…”. Doit-on l’interpréter comme une obligation ? En d’autre termes le fait d’entrer dans un pays étranger serait nécessairement pour le conquérir et imposer sa loi donc de refuser toute intégration ou assimilation. Sauf erreur c’est un peu troublant !

Rems

Bien sur que Zemmour a raison mais malgré tout je préfère le Christ au talmud car il est venu apporter l’épée ! il serait intéressant à ce propos d’expliquer l’histoire de tendre l’autre joue qui a aussi été mal interprété ( carrément inversé même) !!!!!!!!!!!

patphil

marine lepen devrait se voir offrir un coran pour ne plus dire que l’islam est compatible avec notre république (ni avec notre civilisation)

Patrick VERRO

Le Coran lui enseigne la haine de l’autre, de l’étranger, d’où son incompatibilité de vivre dans un pays non musulman.: tout est dit ! Et l’on veut nous forcer à vivre ensemble ? Révoltons-nous contre cette ignominie…

Jill

L’Islam et la France ont autant de chances de se
rencontrer que deux parallèles.

denis

Essayons de mélanger de l’huile et de l’eau dans un même flacon

Le Blob

Et que dit le Talmud Madame Zrihen-Dvir ?
J’ai bien plus d’affection pour les extra terrestre et je prends le risque de ne pas comprendre (comme beaucoup de monde) qu’elles sont leurs motivations à nous visiter. Si un jour tout ça est tiré au clair, grâce à la divulgation, nous verrons bien la réaction des croyants en apprenant la vérité.
Et je préfère être confronté aux extra terrestres qu’aux arabes.

angora

que les goyim n’ont pas le droit de prendre la parole quant à LEUR pays….

kabout

non mais ce n’est pas que cette saloperie d’islam ne peut pas être compatible avec la France…..mais elle n’est PAS et ne sera JAMAIS compatible,qu’est ce que cette religion deja vient foutre dans notre histoire en France ? pourquoi ces politicards vérolés donne tant d’importance et se soumettent a genoux a ces musulmans ? et quand j’entend “l’islam de France” j’ai envie de gerber !! malheureusement et franchement j’ai hate que ca péte pour enfin mettre de l’ordre dans notre France.N’importe comment au vue des mois et années qui passent et que la France s’enlise dans la délinquance….cela en prend le chemin !

Lire Aussi