Zemmour c’est l’histoire d’un mec normal

Un mec normal, en politique, c’est tout à fait anormal.

Dans la caste politico-médiatique et chez ses caniches subventionnés abondent les drogués, les alcooliques, les invertis, les pédophiles et les partouzards. Tous ne le sont pas, mais il est de bon ton d’afficher  une complaisance ostensible envers ces individus si l’on ne veut pas être ostracisé.

La classe politique est, au mieux, d’une nullité affligeante. Au pire, pourrie jusqu’au trognon. Et dans tous les cas, d’une couardise et d’un panurgisme à rendre jaloux un troupeau de brebis.

Le leitmotiv de Mélenchon « Vous n’avez pas honte ? » comme s’il s’adressait à un gamin turbulent résume les pitoyables manœuvres d’intimidation grâce auxquelles la gauche paralyse ses adversaires depuis plus de 40 ans.

La libération de la parole confisquée

Zemmour n’a pas les pudeurs de pucelle des LR interdisant de prononcer des gros mots tels que Patrie, Nation, Courage, Ambition.

Il n’est pas ligoté par le politiquement correct de gauche qui proscrit l’évocation de l’histoire de France, des inventions, découvertes,  ingénieries, arts, littérature et  philosophie de nos prédécesseurs. Et corollaire, contraint à la repentance, l’autoflagellation et la honte d’être les héritiers d’une civilisation qui fut longtemps parmi les plus brillantes.

Enfin, il n’est pas comme Marine tributaire de l’ombre du père, contrainte d’édulcorer ses propos et même de se renier pour échapper, au moins en partie, à la diabolisation.

Jusqu’alors, la caste au pouvoir imposait son hégémonie culturelle, ce champ de pensée idéologique dans lequel baigne une société plus ou moins consciemment.

Or il est difficile d’utiliser les mots sans être utilisé par eux, ce que Lacan appelait « la langue de l’inconscient » mélange de périphrases, de formules convenues, d’antiphrases et de tabous.

Zemmour s’est libéré de ce carcan du terrorisme intellectuel.

« La gauche ne discute pas, elle décapite » dit-il.

Mais lui garde toute sa tête. Quand l’autre perd la boule, récitant dévotement le mantra du bolcho en guise d’arguments : « Vilain méchant raciste ! »

Comme un petit air de Trump

Comme Trump, Zemmour connaît les codes. Les deux ont fait de la télé. Les deux sont de bons communicants. Mais ils ne se soumettent pas aux codes. Délibérément.

Les « éléments de langage », ces formules de perroquets sentencieux, soucieux de plaire aux gauchistes des médias, terminé !

Bien sûr ils ne se ressemblent pas physiquement. Mais le contexte dans lequel ils ont politiquement éclos, leur rhétorique patriote et la haine qu’ils suscitent chez les pleutres et les vendus jusque dans leur propre camp, sont de réels points communs.

Comme Trump candidat en 2016, il n’est pas un politicien professionnel. Avec tout ce que cela implique de connivences, de palinodies et de renvois d’ascenseur au cours d’une longue carrière. Sans même parler de la corruption inhérente au « métier ». Tandis que la franchise et l’authenticité sourdent des propos de Zemmour, de ses écrits, de ses comportements et emportements.

Pour qu’émergent des personnalités de cette envergure, il faut une crise grave. Pour Trump c’était une Amérique estropiée, humiliée, envahie, subissant un déclin paraissant inexorable si personne ne redressait la barre.

Pour Zemmour, le contexte est encore plus préoccupant !

La France se disloque. Aucune institution ne résiste à la perte de confiance.

En 5 ans, on est passé de « j’ai embrassé un flic » à la détestation des milices du dictateur, recrutées en catastrophe et envoyées sans formation civique, énucléer, mutiler, humilier et racketter d’honnêtes gens qui ont le tort de ne pas obéir au tyran au doigt et à l’œil.

En 5 ans, on est passé d’une confiance absolue dans les médecins, auxquels on remettait sa vie et celle de ses enfants, à une défiance parfois justifiée.

Car comment différencier le bon docteur à l’ancienne de l ‘émule de Mengele qui assassine au Rivotril ? Comment détecter le médicastre stipendié par Big Pharma pour  injecter des particules nocives ? Comment repérer celui qui infecte les cobayes humains avec des brins d’ARN messager dont on commence à mesurer la nocivité sur le comportement des « piqués » (dans tous les sens du terme) ?

Seuls des héros résistent comme Taoté Théron à Tahiti, 65 ans, évacué sur un brancard après avoir été sauvagement tabassé par des tontons macoutes, en uniforme cette fois. Ce médecin a sauvé des centaines de patients grâce au protocole Raoult. C’est son crime, reconnu cyniquement par les autorités : « Avec sa médecine foraine (sic) il dissuade les gens de se faire vacciner ! ».

En 5 ans, on est passé d’une justice politiquement orientée à gauche à de véritables comités de soviets qui rendent leur verdict selon qu’on est à leurs yeux ennemi du peuple ou pas, sans se soucier de la lettre de la loi.

Prison ferme pour une tapette sur la joue du despote, prison avec sursis et amendes pour avoir agité le drapeau tricolore. Mais on acquitte des fraudeurs professionnels à la Sécu ou à la CAF, on enterre les dossiers des pédophiles de « l’élite » et on se contente de rappels à la loi pour les narcotrafiquants périurbains.

En 5 ans, on est passé d’une bureaucratie tatillonne à la limite du supportable à une multiplication d’inquisiteurs de poche, commissaires politiques amateurs et vérificateurs supplétifs d’ausweis.

Des minables, pour la plupart ni fonctionnaires ni Français, recrutés dans les égouts de la société, qui détournent lois et règlements à leur guise tout en se délectant à agir en gestapistes comme les macronards les y encouragent.

 Zemmour n’a pas inventé la crise

 C’est trop facile de l’accuser de populisme et de récupération de tous les mécontents.

Certes il entend imposer ses thèmes de campagne plutôt que de devoir se défendre face à des « confrères » fielleux missionnés pour le discréditer, dont les abjects fact checkers sont la lie aux remugles d’œufs pourris.

Mais il n’a pas inventé l’immigration-invasion (pardon « les chances pour la France ») il n’a pas fermé les yeux depuis des décennies sur la criminalité (pardon « les grosses bêtises ») la délinquance (pardon « les incivilités ») et l’insécurité (pardon « l’impression d’insécurité ») qui ont transformé la France en coupe-gorges au sens propre comme au sens figuré.

Trump voulait rendre à l’Amérique son statut de grande puissance et faire renaître l’optimisme chez ses compatriotes. Il voulait fermer le pays aux parasites, mettre en prison les crapules et en finir avec la gabegie de la dépense publique.

Zemmour veut rendre sa grandeur à la France et l’espoir à ses compatriotes.

Il veut expulser les intrus, pour la plupart en situation irrégulière quand ils ne sont pas des délinquants d’habitude, et en finir avec l’impunité des voyous retranchés dans des enclaves étrangères hostiles. Et il veut aussi une gestion vertueuse des deniers publics. Plus de saupoudrage clientéliste hors de tout contrôle.

La détestation par les profiteurs et les parasites

 Les homme courageux qui affirment des convictions nationales déclenchent la fureur  de « l’intelligentsia » internationaliste, ces crétins instruits de gauche qui se croient invincibles lorsqu’ils chassent en meute les personnalités divergentes.

Pseudo-intellectuels à la mode, présentateurs d’émissions débiles, artistes sans talent ni public, écrivaillons sans lecteurs, forment le gros des troupes. S’y ajoutent des recalés du suffrage universel, des scientifiques à la ramasse, des avocats sans causes et des syndicalistes sans adhérents.

Autant d’inutiles casés dans des Comités Théodule et autres Observatoires ou  Conseils supérieurs (vous en connaissez des inférieurs ?) où ces profiteurs et parasites sociaux grassement subventionnés ne supportent pas l’idée de perdre leurs privilèges.

Tous se rangent sous la bannière mitée des politiciens véreux. Avec les banksters et les tycoons du NWO pour les épauler, les financer, élargir leur surface d’écoute et faire taire tous les partisans de la Renaissance nationale.

Les cenSSeurs sont à l’œuvre, le CSA a tiré la première salve, et les hyènes des RS (réseaux sociaux) relèvent les babines, découvrant leurs crocs dégoulinant de bave putride.

Les euro-mondialistes rémunèrent aussi des détectives privés (anciens flics ripoux de préférence)  et des imprécateurs compulsifs (anciens trotskistes de préférence) pour transformer en crimes d’État des incidents mineurs comme une innocente baignade estivale.

Et si ça ne suffit pas, place aux experts en tricheries électorales !

Malheureusement, on n’est pas au Far West où les tricheurs pris en flagrant délit étaient pendus haut et court au premier arbre.

C’est pourquoi un sursaut de civisme serait nécessaire pour que nous ayons des assesseurs et des scrutateurs dans tous les bureaux de votes si on ne veut pas se faire confisquer la victoire, comme on nous a dérobé le référendum de 2005.

Immigration, vaccins, réchauffisme 

Évoquer ces 3 sujets, à contre-courant, c’est ouvrir le bal au carnaval des haineux.

Pour le moment, on connaît le positionnement de Zemmour sur la nécessité de renvoyer chez eux le plus grand nombre possible de mahométans dangereux, et le plus vite possible, afin que la France retrouve ses racines. Et que les Français puissent se promener tranquilles, sans craindre une agression à chaque coin de rue.

S’il ne s’est pas radicalement prononcé sur l’Eurocrature, le nettoyage des zones de non-droit et la remigration impliquent la révocation, sitôt après son élection, des traités contraignants donnant un droit de regard aux commissions et juridictions de Bruxelles sur les lois votées en France et leur application. Et de quitter la CEDH devenue au fil des ans un tribunal d’oulémas wahhabites.

Sans recouvrer notre souveraineté législative, réglementaire et judiciaire, la remigration se perdrait dans les méandres de procédures interminables avec des juges qui y sont férocement opposés.

Sur les pseudo-vaccins et les restrictions sanitaires, on peut être optimiste.

Zemmour a reçu récemment un médecin du collectif « Réinfocovid », connu pour son opposition frontale à la politique sanitaire du dictateur. Puis il a décidé d’organiser des débats avec le professeur de médecine Christian Perronne, héraut des anti-vaccination, révoqué de son poste de directeur du Conseil de la santé publique, multicensuré sur YT (YouTube) et FB (FaceBook), et menacé par l’Ordre de se voir effacer tous ses diplômes. Pour avoir administré de l’ hydroxychloroquine et  de l’azithromycine à tous ses patients.

Sur le prétendu réchauffement anthropique, Zemmour, lors du débat de l’an dernier avec Onfray, a judicieusement contesté l’origine humaine des variations climatiques.

Ceci dit, je lui rappelle amicalement que le réchauffement, c’est fini ! (https://ripostelaique.com/demain-le-refroidissement-climatique.html)

Il a raté une occasion de finir en beauté en clouant le bec de l’énergumène visqueux quand celui-ci a entonné l’antienne catastrophiste de la Camargue, Bordeaux et Dunkerque sous les eaux au plus tard en 2050… Comme naguère, en 1989, le cycliste Henri Sannier promu présentateur du JT prophétisait Waterworld avant l’an 2000.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

 

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Non, ce n’est pas un mec normal.
    Le Messie a voté pour mitterrand en 1981 et 1988 et n’a pas commencé à être connu comme quelqu’un de bien à droite avant le milieu des années 2000.
    Et surtout, je ne trouve pas très normal que cet homme éduqué dans des écoles privées juives, qui respecte scrupuleusement le culte juif bien qu’il se dise athée, reproche aux musulmans de ne pas s’assimiler en raison de leur religion. Lui-même est-il si bien assimilé que ça à la France et à sa civilisation ?

    il n’y a pas que le mec, qui n’est pas complètement normal. Il y a aussi la campagne qu’il est en train de faire, véritable calque de celle de macron en 2017, et qui présente les mêmes caractéristiques parce qu’elle s’explique par les mêmes raisons.

  2. Trouvez vous un vrai, un qui a du bulbe, et mr cassen est un mr qui a du cœur même si son cœur est relayé par un fuckmaker.

  3. Zemouri c’est une arnaque, dans exactement 4 mois il se fait dessus ahahahaha ahahahaha

  4. Le réchauffement climatique est une invention des homosexuels gauchistes et anti-RACISTES pour affaiblir la rece blanche virile. La preuve? Il a plu hier dans les Yvelines. Pascal PRAUD a raison, le réchauffement c’est du bidon.

  5. Regardez moi cette tête de con de melenchon malheureusement il n’y a pas que la tête.

  6. Votre « taoté », vous pouvez vous le garder.

    Il n’a absolument pas été interpellé pour avoir donné de la Chloroquine comme ses partisans le prétendent mais pour avoir agressé un officier ministériel dans l’exercice de ses fonction en lui envoyant un “objet métallique lourd” lui occasionnant une ITT de huit jours.
    Le côté musclé de l’interpellation, vient du fait qu’il a refusé de suivre les gendarmes en les agressant verbalement.

    https://www.tntv.pf/tntvnews/tntv_news_une/arrestation-du-dr-theron-le-procureur-apporte-plus-de-precisions/

    C’est TRÈS différent.

    • Vous vous contentez de reprendre la propagande des médias.
      Moi je vis là-bas.
      Qui est le plus crédible ?

      • Vous n’avez bien entendu pas ouvert le lien que j’ai indiqué puisque comme vous « vivez là-bas », vous savez tout.

        Ce n’est pas de la propagande mais la déclaration du procureur qui explique les motifs de l’arrestation.

        Entre le procureur qui suit l’enquête et un retraité qui en bronzant s’improvise médecin, climatologue, moraliste, expert en relations internationales, moralisateur, etc. , qui est le plus crédible ?

  7. bof apres tout ex roubaix 25P100 de la population a l aide alimentaire avec les conditions du siege de stalingrad touvanalle personne ne voulant acquerir une propriete a plusieurs pour etre autonomes en tout et en surete pas l apocalypse mais pas l islande plus d electricite eau nourriture troubles sociaux restez dans votre hlm dans les conditions du ghetto de varsovie

  8. J’ai fait la première partie de mon servive militaire en AFN, sept mois, j’avais 19 ans. Pendant ma jeunesse et mon adolescence, c’est à dire en plein conflit algérien, à un époque ou les attentats étaient relativement fréquents à Parisn sinon une certaine routine, jamais, je redis bien JAMAIS je n’ai éprouvé de crainte ni de peur pendant cette période. La question ne se pose plus maintenant que je suis en retraite et suis parti de France depuis plus de vingt ans, mais mes petis enfants ont subit, subissent cette crainte. je les plaint de tous coeur de se savoir livré pieds et poingts liés à ces tueurs d’un genre nouveau ; le gouvernement, dont c’est la tâche, ne fait rien pour protéger sa population de base. C’est honteusement dégueulasse, du jamais vu dans l’histoire de France !!

  9. « Zemmour veut rendre sa grandeur à la France » il a participé à sa perte en soutenant Mitterrand donc la politique Migratoire et les privatisations.

    • Exactement, ce type est un faux cul de première, inutile de dire qui est derrière lui. A quel moment ceux qui en ont fait leur coqueluche vont enfin s’appercevoir DE LA SUPPERCHERIE ? Il est en train de se jouer d’eux comme l’a fait Mitterrand et Macron et les gogos foncent tête baissée dans le NOUVEAU traquenard. Ils vont avoir une sacrée douloureuse surprise lors qu’ils vont voir ceux qui se cachent derrière lui. Vous verrez que ce type sera en cheville avec les capitalistes, il tient UNIQUEMENT le langage que ces adorateurs veulent entendre? en évitant consciencieusement les autres sujets comme la vaccination obligatoire, le pass, la délocalisation, le chômage, le pouvoir en baisse des ménages, sans oublier tout le reste. Pauvre France, les lobotomisés se font légions.

  10. Melrnchon qui a décidément beaucoup changé au fil des années est au débat politique ce que le beuglement est à l opéra, le regard torve , les joues flasques et pendantes en plus.

  11. ouf il n’est pas déconstruit ! il sécurise une jeune femme au lieu de lui mettre la tête sous l’eau, il reste blanc sans en avoir honte, il continue à sourire, n’a pas la bave de haine à la mélanchon
    etc

  12. Eric Zemmour ou l’art de s’inventer un sauveur qui n’en est pas un triste époque. Le site tombe en plein dans ce cliché cela fera mal si il n’est pas élu MDR

  13. Normal, c’est le cas de le dire ; et parasite aussi puisqu’il n’a jamais créé d’entreprise. Il brasse de l’air depuis 40 ans, comme les politiques qu’il critique par ailleurs.

    • La nuit , le troll ne dort pas. Son incontinence le travaille. Il en profite pour déposer quelques fientes. Ça le soulage momentanément.

  14. petit retour sur le débat d’hier soir Zémmour/mélanchon et surtout sur la « journaliste » de bfmerde intervenant en mode fact-check pour ainsi contre dire Zémmour a chaque fois….les vraies réponses,chiffres en vidéo par l’exellent Charles Prat.

    VIDEO = https://youtu.be/DKJJ21vycHM

    • Normal que Zemmour n’a pas apprécié les journalistes puisque Maxime Switek bosse sur BFMTv

Les commentaires sont fermés.