1

Zemmour : la France est contaminée par la maladie de la Macronie

La macronie est la figure malade de la politique de la France et de l’Europe. La maladie de la macronie, c’est la perte de compétitivité des entreprises et le déclin de la France dans le monde. Les classes moyennes se plaignent de leur déclassement et expriment leur pessimisme sinon leur désespoir.

Les belles âmes des bobos de la gauche des beaux quartiers dénoncent un repli sur soi.

Philippe de Villiers s’inquiète de la dégradation de l’école, de la culture, de la langue, des paysages de la France. Macron ne s’aime pas. Et Macron n’aime pas la France ni les Français.

Les Français ne reconnaissent plus la France. La Liberté d’expression est devenue d’extrême droite.

Le pays est en guerre de tous contre tous. Pourtant, rien n’a changé. Les médias nous racontent que tout a toujours bien marché, contre le bon sens populaire. La France a été mise sens dessus dessous !

L’âme de la France s’est envolée. Macron candidat président et les politiciens nous mentent. Ils ne sont plus ni entendus, ni écoutés. Les intellectuels de gauche sont suspects. Les mots eux-mêmes ne veulent plus rien dire. On déclare la guerre à la Russie, pour s’y soumettre pour le gaz et le pétrole, pour sauver les banques en engraissant les milliardaires. La République de la diversité est plurielle et plus divisée que jamais.

C’est la République En Marche en carton-pâte. Avec Macron, tout est factice, renversé, subverti.

L’Histoire est altérée, falsifiée, dénaturée, ignorée pour dénoncer la société des blancs, patriarcale et xénophobe, raciste, transphobe et repliée sur elle-même, enfermée dans ses frontières et ses préjugés.

Les belles âmes des bobos libertaires de gauche LGBT des beaux quartiers dénoncent les Églises et l’enrégimentement obscurantiste des catholiques tradi. Ils veulent une France soumise à l’Europe et ouverte sur le Monde. La Droite nationale est ciblée par les haines et toutes les insolences des gauchistes antifas.

En clair l’Histoire n’a pas laissé au pouvoir la gauche des vainqueurs parce que la révolution n’a pas réussi à conquérir la France. Mélanchon n’a pas réussi à renverser la Vème République au prétexte de la crise de civilisation. À partir de ce déchirement entre la macronie et le peuple, prospère la Droite nationale.

L’aveuglement de la macronie entretient le désarroi du peuple dans notre pays. La macronie a été incapable de se hisser au niveau d’un mode de gouvernement démocratique. Sa défaite politique à venir doit être confirmée quand on sait que ce mouvement libertaire GOF-LGBT est pourri de l’intérieur.

La Droite nationale propose une évolution des mentalités tant l’esprit de la République perd peu à peu de sa substance. Le suffrage universel est manipulé par les médias pour se débarrasser du peuple.

Les revendications féministes et libertaires GOF-LGBT détruisent la macronie de l’intérieur en voulant lutter contre les ultimes représentants du patriarcat, quand les islamistes vont à la conquête de la France soumise. Sur le plan idéologique, la domination des libertaires GOF-LGBT annonçait la fin du patriarcat. La réponse est venue des islamistes contre la mort du père et de toute autorité quand l’Éducation nationale avait été convertie au wokisme décolonial selon l’idéologie dominante de l’Anti-France des libertaires GOF-LGBT.

Avec Macron, c’est la fin des frontières, de la nation, de la France et des lois qui s’imposent à tous.

Jusqu’à nier la science, la biologie et la différence des sexes : homme-femme.

Le mélange sexuel et ethnique, la propagande pour le « métissage », deviendra la religion d’une société qui se veut sans tabou et qui ne supporte plus les limites de la différenciation des peuples comme des sexes.

La propagande LGBT au service du monde des affaires est devenue folle. Elle est contre le monde traditionnel, contre la famille, contre le bon sens populaire, pour qui les sexes sont bien définis.

La propagande LGBT introduit dans les esprits la confusion des genres.

Lénine avait dit : « Faites leur avaler les mots, après ils avaleront les choses ! »

La propagande LGBT annonce les temps obscurs qui viennent avec la domination des libertaires.

Elle marque la mutation historique, sociologique, économique, presque anthropologique. La révolte des Français contre l’oligarchie LGBT est impuissante. Le progrès sous la domination des LGBT, les ennemis du monde patriarcal, sépare les Français. La science et les techniques ne servent plus l’homme, mais sont accusées de lui nuire par les interventions abusives de changement de sexe sur des enfants.

Thierry Michaud-Nérard

(librement adapté de Éric Zemmour, Le suicide français).