Zemmour : Macron, en campagne, refuse le débat honnête

Eric Zemmour se prépare à l

Macron a la haine pour le vrai débat, la démocratie, la France et les Français. Il refuse d’affronter les candidats face à face. Macron a la haine pour le vrai débat le plus direct, le plus vivant, et le plus spontané.

La formule du non-débat est en marche ! Pas question d’organiser un vrai débat honnête !

Contre un vrai débat, les questions sont parfaitement calibrées, retravaillées, ratatinées et rapetissées pour faciliter la tâche de Macron candidat. Les journaleux à sa botte resteront soumis lorsqu’ils interrogeront Macron candidat, le débat étant d’emblée pipé et conçu sur la base de fiches préparées.

Pour se différencier, Macron use d’une mise en scène et d’une phraséologie remise au goût du jour par ses conseillers en communication pour croire séduire une jeunesse abstentionniste et contenir les assauts de la tragique réalité. Macron utilise une langue d’emprunt, étrangère à l’imaginaire des intellectuels et au projet national, qu’il s’applique à parler du mieux qu’il peut, sans y croire, mais avec tout le cynisme du petit banquier d’affaires. Vieille ambiguïté socialiste des milliardaires de la gauche caviar des beaux quartiers.

Macron en guerre en pyjama depuis son bureau contre le coronavirus et pour sauver les Ukrainiens refuse les affrontements idéologiques. Il veut empêcher alors de voir ses résultats calamiteux et le décalage de ses pitreries à la télé, dépourvues de proximité et de sincérité, sans talent rhétorique et littéraire.

Macron, acteur de théâtre, entre en guerre électorale sans programme mais il fait des promesses. La réalité crue lui fait peur. C’est lui le candidat social-démocrate pour cette ré-élection de 2022. Il est adepte de la nouvelle société GOF-LGBT que la gauche caviar des beaux quartiers veut imposer contre la France et les Français. C’est pourquoi dans son galimatias de gauche, la France n’existe pas, il n’y a que l’individu LGBT.

Éric Zemmour (Le suicide français) est le dernier, le seul, l’ultime opposant à cette transmutation de la France voulue par Macron et les LGBT de la gauche caviar. Il rappelle un dialogue éblouissant de Pompidou dans avec Alain Peyreffite que celui-ci a reproduit dans son ouvrage Le Mal français.

« Pompidou exposait dès 1969 avec une rare lucidité sa réponse conservatrice, au sens le plus élevé, celui de Disraeli : « Je suis conservateur, car je garde ce qui est bon, et je change ce qui est mauvais« .

« Vous n’avez pas remarqué que dans ce discours, où Chaban parle tant de société, il ne parle pas une seule fois de la nation, et encore moins de (la France et de) l’autorité de l’État ? On dirait que ces expressions lui écorchent la langue. Or, la France est une nation avant d’être une société. Elle n’a été créée, n’a survécu, que comme nation. Et cette nation n’a été sauvée que par son État. De nouveau, aujourd’hui que la société se décompose sous nos yeux sans que nous y puissions presque rien, au moins respectons et protégeons ce qui tient encore, et qui peut seul nous tirer d’affaire : l’État et la nation. »

Et de pointer, avec sa subtilité coutumière, la fascination de nos élites pour l’Amérique. « Cette société, c’est celle de l’argent, elle est oligarchique, méprisante aux humbles« , avec ceux qui ne sont rien. « Elle a des défauts énormes, inhumains, inacceptables. Elle est en pleine décrépitude« . Le changement de société, ça voudrait dire qu’on expulse 66 millions de Français et qu’on les remplace par des étrangers.

« Les Français sont comme ils sont, et ils le resteront sans se mêler de rien changer. »

Ce discours, personne ne le tiendra plus jusqu’à Éric Zemmour. Macron connaîtra ainsi le destin tragique de Louis-Philippe qui n’avait été qu’une transition monarchique vers la République. Macron fera le lit d’une nouvelle droite, émancipée des carcans de la gauche, qui fera preuve d’intelligence et de savoir.

Macron est un européiste à la petite semaine. Il veut croire que l’Europe sera démocrate socialiste ou ne sera pas. Éric Zemmour veut faire renaître l’ordre gaullien : nation, croissance, famille, instruction, contre la destruction de la France, quand les LR-UMPS ont voulu la destruction de l’œuvre du Général de Gaulle.

La caste politico-médiatique française rêve de social-démocratie, ou plutôt de l’idée que les rentiers de la politique française s’en font, alors qu’elle vit ses derniers feux, que son efficacité économique est érodée par l’inflation et le chômage, que sa domination intellectuelle est laminée, et que l’individualisme hédoniste des LGBT, avec l’entrée en masse des migrants, s’apprêtent à ruiner le pays. Éric Zemmour veut faire revenir les années de la croissance de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan, avant Donald Trump.

C’est face au crépuscule et au déclin de la France que les Français croient encore naïvement pouvoir choisir pour l’élection présidentielle. Face à Macron incompétent et à ses apostasies, les yeux des Français commencent à se dessiller. Il était temps !

Thierry Michaud-Nérard

(librement adapté de Éric Zemmour, Le suicide français).

image_pdfimage_print

17 Commentaires

  1. Plus ils se disent Républicains et moins ils sont démocrates c’est ainsi que je vois nos politiciens de gauche et les centristes (Larem LR)

    • Ne confondez pas République et démocratie, la république est un système de gouvernance, la démocratie est un fourre tout qui ne veut rien dire et que chaque pays cuisine à sa sauce.Par exemple le Royaume Uni qui est système de Royauté est plus démocrate que la France, La République Populaire de Chine n’est pas démocrate et ressemble à une dictature.

  2. et il a raison, ça marche !
    que les gaulois réfractaires aillent voter !

  3. Bien dit tout ça! Vivement le deuxième tour et les legislatives afin de réparer notre belle France!!

  4. Macron refuse le débat honnête.
    Kesako honnête ? Macron ne connait pas il faudrait peut être qu’il sache ce que ce mot veut dire.
    Il ment à tour de bras les yeux dans les yeux avec un aplomb j’en serais presque admirative sans doute les cours de théâtre
    J’aimerais moi aussi le voir débattre avec Zemmour peut être je dis bien peut être apprendrait il la signification véritable de ce mot. Il n’y aurait pas mieux comme exemple

  5. macron ne débattra jamais, car il sait que son bilan est catastrophique!
    Il a beau être crédité dans les « sondages » de 35% de plébiscite, il n’en est rien, je pense qu’il doit tourner aux alentours de 12%. mais bon avec les tarés qui l’on porté au pouvoir, il faut s’attendre à tout!

    • Bien sûr qu’il doit être autour de 10 %. Mais le soir du 10 avril, la société américaine Dominion annoncera le score de 29 ou 30 % pour Macron chiffre qui est prévu depuis des mois malgré un bilan absolument indéfendable. Plus c’est gros, plus ça passe. La « démocratie » triomphera une fois de plus de la bête immonde…

  6. Macron a la petoche. Il utilise tout pour éviter tous les autres candidats car il se prend pour un roitelet. Finalement c’est un minus. A l’entendre, il est le seul capable, oui capable de nous foutent dans la merde.

  7. Darmanin a confié à la société américaine Dominion la compilation des résultats de l’élection présidentielle 2022 ET des législatives. Va t’on subir le même sort que les américains ?

  8. macron va créer 20 millions d’emplois au minimum. Si, si, il lui suffit de changer le nom de Pôle Emploi.
    Il veut l’appeler « France Travail ». C’est magnifique. Il vient de découvrir le mot France en écoutant les autres candidats. Et aussi le mot « travail » après avoir laissé le boulot se barrer partout.
    macron est formidable !!!

    La semaine dernière il disait « nous allons y arriver ! » Ce qui semble signifier qu’il n’est arrivé à rien en 5 ans… on peut même dire 10 ans, il fut conseiller de Culbuto et ministre.

  9. Le bilan du pédé est catastrophique c’est pour cela qu’il refuse un débat honnête.

  10. Nous allons verser une larme à Metz le vieux Zemmour pleure sur son sort «Ils sont en train de tenter de vous voler l’élection». Ilo n’a pas complètement fait le plein aux Arènes, une salle de plus de 4000 places.Et Monsieur 11% qui croit ç son destin,«Marine Le Pen ne peut pas gagner et ne le pourra jamais: elle a perdu en 2012, elle a perdu en 2017, elle perdra en 2022, en 2027, en 2032. Nous en avons assez de ces défaites!»LEn finalité la médiocrité de ce diviseur quiavec ces 11% n’a AUCUNE chance.

    • @Sacré Pierrot , le schnaps ça monte a la tête , attention de ne pas dire des conneries., le vieux Zemmour c’est qui ?? on ne comprend rien a ce charabia , partout ou il passe  » le vieux Zemmour il fait exploser les salles , bon Pierrot un bon café et un bon prozac et ensuite dodo….oui je sais un excitant et un calmant ça parait drôle , je sais , et pourtant ça marche , ca permet au moins de ne pas entendre de conneries pro macronesCUL …capitch !!!???

Les commentaires sont fermés.