Zemmour-Onfray : un débat de haute tenue entre deux belles intelligences

Face à l'info : Eric Zemmour et CNews boycottés, Michel Onfray ...

Deux grandes figures de la pensée intellectuelle s’affrontent ce soir sur le plateau de CNews, dans l’émission « Face à l’info », animée par Christine Kelly. Un duel au sommet  Zemmour-Onfray  portant sur l’avenir de la gauche, sujet  pour le moins passionnant vu le champ de ruines qu’est devenue cette gauche française, naguère si arrogante.

Il faut s’attendre à un record d’audience car le casting est du même niveau que le face-à-face Zemmour-BHL, en octobre dernier.

Entre le journaliste-écrivain et le philosophe, j’ai évidemment un faible pour Zemmour, car je trouve Onfray assez déroutant dans ses propos ou ses choix passés.

Autant  Zemmour est  constant dans son discours patriote et bien câblé dans sa vision du monde, autant  Onfray louvoie et reste difficile à cerner.

Quand  Zemmour est régulièrement attaqué pour ses positions politiquement incorrectes, systématiquement caricaturées en discours raciste et islamophobe, Onfray, quant à lui, est critiqué pour ses incohérences et ses approximations.

Tantôt accusé d’enfoncer des portes ouvertes, tantôt traité d’imposteur ou d’escroc intellectuel, Onfray  est aussi peu clair dans sa pensée que Zemmour est limpide.

Onfray se dit « athée chrétien », reconnaissant par là l’héritage culturel judéo-chrétien de l’Europe. Il se réclame du « postanarchisme », après avoir soutenu Besancenot en 2002 et se dit favorable au capitalisme libertaire. Bref, beaucoup trop subtil pour moi !

Ses positions anti-RN sont décevantes, alors qu’il nous dit que l’islam est la religion qu’il faut craindre et que le roman « Soumission » de Houellebecq  pourrait bien devenir réalité si l’écart démographique entre musulmans et natifs se poursuit…

Quant à sa position sur les attentats de 2015, qui laisse entendre que la France a semé les germes du terrorisme en allant combattre l’État  islamique, elle laisse pantois.

Mais qui suis-je pour juger un philosophe de renom ? Place au débat.

19 h, nos deux duellistes s’installent.

Interrogé sur sa nouvelle revue « Front populaire », Onfray explique qu’il a choisi ce titre car l’avancée sociale de 1936 s’est faite sans couper des têtes comme en 1789.

Ce à quoi Zemmour rétorque qu’il est d’accord sur ce point,  mais que le Front populaire a désarmé la France pendant qu’Hitler réarmait l’Allemagne. Le pacifisme a mené au désastre.

Christine Kelly vient sur le terrain du souverainisme, revenu en force avec la crise sanitaire et la pénurie.

Pour Onfray, le souverainisme est un mot qu’il faut réhabiliter à gauche. Il vaut mieux être souverain que valet, maître de son destin qu’esclave. Le progressisme a sali les mots populisme et souverainisme.

Zemmour  ajoute que la crise a montré que le camp du « non » à Maastricht avait raison. Nous sommes démunis de tout et devenus esclaves de la Chine, au point que celle-ci devient arrogante et nous a délestés de tout notre tissu industriel. « Les Américains ont tout inventé mais ils n’ont plus d’usines ».

Onfray rappelle que nous sommes tributaires des Chinois pour les matériaux rares, y compris ceux qui servent à notre outil de défense le plus vital.

Un long débat s’ensuit sur les classes populaires, « droguées » aux prix faibles selon Zemmour, et qui consomment mal. Ce à quoi Onfray répond qu’elles n’ont pas le choix.

Pour Zemmour, c’est à cause de ce consumérisme bon marché que la France a dû délocaliser toute son industrie.

Onfray souligne que l’objectif du libéralisme débridé c’est un gouvernement planétaire.

À ce moment, Zemmour enfourche son cheval de bataille habituel : celui de la préférence nationale.

Le peuple étant drogué aux allocations multiples, comment relocaliser tout en finançant un social démesuré ? Impossible.

La seule solution pour soulager nos entreprises écrasées de charges est de réserver le social aux seuls Français.

Pour Onfray, il convient de lutter contre les paradis fiscaux et de restaurer l’ISF. Désaccord total entre Zemmour et Onfray sur cet impôt inique, qui ne rapporte rien.

Zemmour veut lutter contre la fraude sociale de 40 milliards, les 2 millions de fausses cartes Vitale et les retraites payées aux centenaires étrangers.

Onfray réclame plus de justice sociale dans l’intérêt national et demande où va l’argent.

Réponse de Zemmour : Ça passe dans les allocations ! 42 % des allocations sont servies à des étrangers.

Onfray défend un social sous conditions de ressource alors que Zemmour défend l’universalité des prestations sociales. Désaccord complet.

Pour Zemmour, la France est le pays où la redistribution des richesses est la plus marquée.

En matière de social, il ne faut pas opposer les riches aux pauvres, mais les Français aux étrangers.

À la question « la gauche peut-elle être souverainiste », Onfray répond que seule une vraie gauche de conviction le peut.

Mais pour Zemmour, la gauche est devenue libérale et universelle. Elle a renoncé, comme Macron, à la patrie, à la nation, au souverainisme. Elle est devenue mondialiste.

Onfray veut réunir, au-delà des partis, les souverainistes de tous bords, de droite, de gauche, mais aussi tous ceux qui ne votent plus ou ne se reconnaissent plus dans aucun parti.

Vient la question de Christine Kelly :

« Qu’est-ce qui fait l’essence de la France » ?

Aussitôt Onfray s’enflamme, citant sa littérature, sa liberté d’esprit, son intelligence, sa culture, ses traditions, sa langue, sa cuisine, son art de vivre, sa façon d’être, son patrimoine et j’en oublie ! La France est ouverte à tous ceux qui l’aiment.

Pour Zemmour, la réponse est plus sobre : la France, c’est un peuple, un territoire, une civilisation aux racines chrétiennes (de Gaulle).

Ce sont le catholicisme et l’État qui font la grandeur de la France. La France sans État n’est plus rien !

Onfray défend un État  girondin et dénonce cette Europe libérale qui oublie les peuples.

Pour Zemmour, il faut un État puissant comme le voulait de Gaulle avec le nucléaire. L’Europe ne fait que renforcer les régions pour mieux détruire les nations (Espagne).

Le débat se termine sur une invitation d’Onfray à Zemmour pour qu’il écrive un article pour la revue Front populaire, dont le premier numéro sera en kiosque et en ligne fin juin.

Un débat de haute tenue, courtois et respectueux, entre deux grosses pointures qui s’estiment et s’apprécient mutuellement. Deux belles figures intellectuelles éminemment cultivées, qui maîtrisent parfaitement  le sujet et sont souvent d’accord.

Bref, un régal.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

101 Commentaires

  1. BONNET BLANC , BLANC BONNET : ce son deux Leurres du Régime Cosmopolite du CRIF et son UMPS en France .Ces deux Stars sont propulsés dans les médias pour faire diversion et court-circuiter la vraie Opposition au vrai Pouvoir ( les vrais opposants et les vrais patriotes français ne passent jamais à la TV du CRIF !!!! Tous les français le savent ) ….Ce genre de débat , ça fait saliver les cons et les Complices , mais ça ne trompe pas les NATIONALISTES GAULOIS

    • @CHARLES LE PENISTE
      je pense comme vous
      idem pour les Rioufol et autres
      ce sont des leurres, des exutoires à gogos !
      seules des actions extrêmement fermes peuvent renverser la table (pardon pour l’euphémisme)
      « l’ennemi occupe la place et on se contente de faire des phrases » !!!

      • Tout a fait , du spectacle oui mais où sont les actions ?
        Maintenir la population « au chaud  »
        Mais qui pourrait nous sortir de cette ornière ? Il nous faut des bras musclés et beaucoup de courage tant la planche est savonnée .

  2. l’émission est une des meilleures c’est incontestable. bien menée, amusante, enrichissante c’est un jardin d’échange où on aime se poser.
    Néanmoins, il faut qu’Eric se calme un peu parfois.
    ce n’est pas que « son » émission ; la diversité de parole et de style y est très agréable, pourvu que notre ludion national passionné économise ses interruptions(sourire)
    en tout cas la chaine a gagné son pari…Et les téléspectateurs y ont gagné beaucoup également.

  3. Souverainisme ou plutôt nationalisme , M. Onfray , ?
    Le souverainisme est un acte de résistance d’ un pouvoir national face à un pouvoir supranational (UE par exemple, horresco referens!) qui tente de le contrôler mais cela n’ empêche pas la gaucherie hypertoxique d’ y répandre ses miasmes de dégénérescence
    Ah ce Lineau soutient le souverainsime : Achtung minen !!!

    Le nationalisme est tout aussi intransigeant mais il porte la fierté d’ appartenir à une nation et à son extraordinaire culture / civilisation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!😎😎
    ===> La gaucherie universaliste cosmopopol fuit ce régime intransigeant et incompatible
    Etat nationaliste = barrière hermétique contre la contamination gauchère et le SIDA mental cher à Golnisch .

  4. « …la Chine…nous a délestés de tout notre tissu industriel… » Non ! La Chine a pris ce qu’on lui a abandonné contre espèces sonnantes et trébuchantes; Comme Alsthom avec General Electric. Tu ne peux pas vendre la maison et pleurer parce que tu ne perçois plus les loyers.

  5. Désolé
    j’ai écouté attentivement et j’ai été déçu
    ça devient un ronron à force de ressasser !
    Zemmour devrait faire attention, ça va lasser !
    Onfray n’a pas le courage de prendre une position claire contre l’immigration, contre l’islam, et ne se prononce pas pour la « préférence nationale ». Je ne fais donc pas confiance à Onfray !
    décevant !
    il faudrait enfin cesser les bavardages et passer à l’action !!……………..

    • C’est vrai que le « match » Onfray-Zemmour en est déjà à sa troisième ou quatrième édition de l’année, voire plus, entre « face à l’info » (au moins deux fois), les soirées spéciales sur Cnews, et Zemmour&Naulleau sur Paris 1ère.

      Difficile à force de ne pas tomber dans la redite et la routine, le ronron comme vous dites.

      En plus, je ne trouve pas Onfray très intéressant dans sa vision politique et prospective. Il est bien plus passionnant quand il reste dans l’enseignement de la philosophie, surtout quand il expose avec clarté les systèmes de pensée des grands classiques

    • Passer à l’action Petitjean ? mais l’action demande un leader auquel nous aurions apporté notre confiance , mais qu’en est il de ces deux là qui dans leurs échanges nous appellent nous révolter ?
      Il en faut bien sûr et Zemmour le fait très bien , perso j’aimerais bien que se détache l’homme ou la femme qui ferait des propositions en réaction aux remarques télévisuelles !

  6. Bravo à Zemmour et Onfray. Onfray a toujours été un sioniste revendiqué et un anti-chrétien assumé, et pour ça il a tout mon soutien. Quant à Zemmour, mon voisin en Israël, il fera de la France, une deuxième terre juive (lire son excellent ouvrage « le destin français ») et pour ça, je le soutiendrai aussi. Il faut que les juifs soutiennent Onfray pour faire reculer l’islam et le christianisme à gauche. Zemmour fait très bien le boulot, nous avons déjà acquis totalement à notre cause des journaux comme Valeurs Actuelles. A bas l’islam et le christianisme, longue vie au peuple juif et Am Israel Hai.

    • LA France est un pays de culture et de civilisation chrétiennes, n’oubliez jamais cela. S’il en est à qui cela ne convient point, on ne les oblige nullement à croupir en France.

      • Je vous invite à lire le passage du livre d’éric zemmour « le destin français » où il explique très bien que la France n’est pas chrétienne mais juive et l’a toujours été. Si vous voulez suivre les deux religions d’un sanguinaire, à savoir le christianisme et l’islam, grand bien vous fasse. Nous les juifs avons jamais cherché à convertir qui que ce soit et n’avons jamais perpétué de massacre au nom de jésus comme les chrétiens avec les croisades ou plus récemment les musulmans avec le Djihad.

        • (1/2) C’est un peu contradictoire ce que vous dites là Ghislaine. D’un côté Zemmour qui ferait de la France une deuxième terre juive et de l’autre qu’elle est une terre juive de toute éternité. En ce qui vous concerne, vous avez tendance à vous accaparer ce qui ne vous appartient pas, la Palestine ou la France. Mentalité de colon ? Sachez que Abram et Saraï étaient des chaldéens et les hébreux ont envahi les cananéens hier comme les juifs envahissent les palestiniens aujourd’hui, au nom de leur religion. Israël on a vu mieux comme démocratie légitime. Il suffit de lire l’ancien testament pour comprendre toute la cruauté et l’immoralité des hébreux pour notre époque. Rien à envier aux musulmans qui sont vos cousins.

          • J’attends toujours votre réponse sur les massacres commis par les chrétiens et les musulmans au nom de Jésus, au lieu de pleurer mes soi-disant cousins palestiniens, victimes des méchants voleurs que sont les juifs, qui détiennent aussi l’argent, et qui complotent pour esclavagiser le reste de la population sur Terre car nous sommes le peuple élu… bla bla bla

            • Pas vraiment Ghislaine je m’en suis déjà expliqué ailleurs. Je ne suis pas complotiste, pas même antisémite. Les juifs qui voudraient dominer le monde. Je dirais alors pas plus que d’autres. Les juifs qui y parviendraient. Pourquoi pas. Ils auraient joué le jeu intelligemment. Mais les juifs dénués de tout péché, de vrais saints, par principe. Même pas en rêve. Pas plus Israël qui serait leur terre de toute éternité. Les cananéens Ghislaine les cananéens. Et on ne prend pas possession d’une terre sur la base d’un mythe : Israël offerte par D.ieu. En tout cas pas sans subir quelques problèmes avec ceux qui y vivaient avec des juifs d’ailleurs. Même les juifs ultra orthodoxes condamnent la création de l’état d’Israël par la main de l’homme.

            • Dernier point Ghislaine. Vous avez parfaitement raison. Les chrétiens et les musulmans ont commis des massacres bien plus importants que le peuple juif dans son ensemble et sans doute même dans toute son histoire. Dommage que quelques uns y aient participé néanmoins. Dommage aussi que les israéliens emmenés par Netanyahu se comportent aussi comme des salauds à présent. Besoin d’un rattrapage pour se hisser à la hauteur des chrétiens et des musulmans ? Vous avez raison ils ont une sacrée marge. On a donc hâte de voir la suite.

        • (2/2)
          Les juifs diasporiques, en minorité, ont su s’allier à tous les pouvoirs y compris en trahissant leurs coreligionnaires ou ex coreligionnaires. Les israéliens continuent aussi avec les évangéliques américains. Cela remonte peut-être à Saül, devenu Paul de Tarse, qui en ouvrant le christianisme primitif sur l’empire gréco-romain va poser le fondement de l’anti judaïsme chrétien. Pensons aussi à Torquemada, converti, dans l’Espagne des Rois Catholiques. En plus de collaborer, coloniser ou participer à la colonisation d’autres peuples, les juifs ont aussi trempé dans l’esclavagisme. Alors il ne faudrait pas que l’on puisse dire un jour « A partir d’un certain nombre, la quantité devient qualité », vous ne croyez pas ?

      • Tu as bonne mine en matière de « (rires jaunes) » le zéphyrin ! LOL

    • @Moshe qui se prend pour  » Ghislaine « : c’est à la faveur de la dictature du Régime du CRIF et ses laquais qui sévissent effrontément et sans pudeur , même sur ces pages « patriotiques » de chez Goldanel et Sebag , que vous osez cette gesticulation Orientale .. Osez Osez Moshephine !!!

      • Je suis juive et je m’appelle Ghislaine. Si ça vous dérange tant que ça, pourquoi prendre la peine de me répondre!

  7. On fait parler politique à deux personnalités que leur culture et leur intelligence ont bien peu préparé à ça.Et leurs parcours sont très différents.
    Athée en béton, M Onfray a côtoyé la pauvreté dans sa jeunesse, ce qui explique son penchant à gauche. Peut-on en dire autant d’E Zemmour?
    L’un, M Onfray, est un penseur-philosophe matérialiste, avec ce que cela comporte de rationnel et de finesse d’analyse.
    E Zemmour, plus difficile à définir, est à la fois historien et brillant polémiste ,chevalier Bayard d’une France souveraine, débarrassée des communautarismes. Ses racines judaïques ne lui laissent pas toute latitude d’arguments, alors que M. Onfray s’est débarrassé du carcan catholique pour n’en garder que le souvenir, sans les contraintes.
    Des éclaireurs vers la Liberté…

    • Précision : Onfray se revendique comme « athée chrétien », ce qui me paraît une définition intelligente, fort éloignée des tristes rabâchages des bigots athées, à la « pensée »(sic) pavlovienne.

      • Onfray diffère devant plus grand danger. Il aime être chez lui et se pouiller avec ses frères cathos comme tout bon athée qui se respecte. On n’a pas fini de défendre la laïcité rassurez vous.

  8. Je vous parie qu’avant 3 ans ce prix sera décerné à la brillantissime économiste Greta Thunberg. Après tout, elle a suivi des études jusqu’à 12 ans, ça devrait largement suffire pour établir ses mérites. En plus elle est suédoise…

  9. Quand je l’ai entendue, j’ai cru avoir affaire à un élève calculant l’âge du capitaine, tant elle mélangeait les concepts illogiquement

    Ce qui laisse songeur sur la valeur du soi-disant prix « Nobel » (même pas un vrai) d’économie de la Banque de Suède. Il est clair que depuis que les grands économistes du XXe siècle ont disparu sans postérité, on le donne à n’importe qui, pour complaire à la bien-pensance gauchiste, hégémonique dans les merdias

    Longtemps, ce prix ne fut décerné qu’à des économistes libéraux, voire ultra-libéraux – dans la lignée de l’école suédoise. C’est sans doute pour répondre aux accusations d’ultra-libéralisme qu’ils le donnent depuis 20 ans à des « économistes » de gauche parlant de pauvres, de développement sans être trop regardant sur la qualité.

  10. L’économie est un domaine extrêmement complexe et technique, en parler sans avoir de bases solides et suivi une longue formation c’est comme se croire médecin sous prétexte qu’on a déjà été malade.

    Et comme on l’a vu pour la médecine avec tous ces Grands Chercheurs qui se crêpent le chignon et disent tout et son contraire, il ne suffit même pas d’avoir une telle formation pour ne pas se tromper – comme l’a magistralement démontré Esther Duflo, consternante lors de sa sortie sur le même ISF, où elle a juste démontré qu’elle n’est pas une vraie économiste, et qu’elle est en réalité incompétente.

    Rien d’étonnant, elle n’a pas suivie de formation économique de base, elle est rentrée dans la « profession » par l’entrée de service, avec la complicité de l’idéologue Piketty

  11. Oui mais … Les solutions pour sauver la France :
    – supprimer le droit du sol
    – supprimer la double nationalité extra-européenne
    – expulsion des étrangers en situation irrégulière et étrangers condamnés pour des crimes et délits
    – garantir les aides médicales et sociales aux seuls ressortissants français
    – répression violente contre tous les individus qui agressent les forces de l’ordre ou les représentants de l’Etat.
    – peine plancher de 20 ans pour les trafic ans de drogue avec incarcération dans un bagne de la forêt amazonienne en Guyane.

  12. Malheureusement, les deux pèchent par ignorance dans le domaine économique, ce qui amène Onfray à raconter n’importe quoi, comme tous ceux qui ne connaissent rien à un sujet et n’ont pas les outils pour le penser – sa diatribe sur l’ISF était affligeante, un enfilages de perles et de slogans gauchistes démagos qui reviennent tous à la même unique représentation ignorante et simplette « les riches ont trop d’argent (?), ils l’ont volé au peuple, il faut le leur prendre pour le donner aux immigrés, en priorité aux clandestins réfugiés sans- papiers pauvres » – et empêche Zemmour de le contredire et démonter efficacement.

  13. Ce n’était pas un duel,mais Zemmour a gagné,Onfray donne l’impression de se lancer avec un manque de billes,on peut lui en fournir?

  14. « Autant Zemmour est constant dans son discours patriote et bien câblé dans sa vision du monde, autant Onfray louvoie et reste difficile à cerner. »
    Ils sont tous les deux d’une brillante intelligence, ils sont tous les deux sincères. Il me semble que leur différence est liée avant tout à leur caractère. Zemmour est un passionné, son amour pour la France est évident. Onfray est plus flegmatique, détaché, Il s’implique moins, a plus de recul. Mais son analyse est toujours juste et intéressante et il ne fait pas de cadeau à ceux qu’il méprise.

    • Autant Zemmour est constant dans son discours patriote et bien câblé dans sa vision du monde, autant Onfray louvoie et reste difficile à cerner. »

      C’est un gauchiste, je ne lui fait pas confiance.
      Je préfère Zemmour c’est beaucoup plus clair.

  15. Ecouté de A à Z. Passionnant !
    Egalement « Athée Chrétien », Je posais la question ici, récemment. « Peut-on être Souverainiste et Social ? » Nous avons eu la réponse.
    Mais une fois de plus, « Les Cabinets Noirs de la Pensée », si nutritifs qu’ils soient, doivent secourir des Hommes d’Action !

  16. Débat en effet très intéressant, mais il y a un point qui reste obscur : pourquoi Onfray élude la question de la composition du peuple actuel ? Il a pourtant eu connaissance de « l’archipellisation » analysée par Jérôme Fourquet et qui a fait du bruit dans le landernau bien pensant. Pourquoi Onfray élude aussi la question de la fraude massive et celle de la préférence nationale, préférant la solution de la gauche : prendre dans la poche des riches, sans pouvoir définir lesquels précisément ? Il y a là des points qui ont délibérément été laissés dans l’ombre, pour dissimuler sans doute des clivages peut-être irréductibles, Onfray étant universaliste et pour « les pauvres », tandis que Zemmour a une vue plus réaliste de la nature humaine ordinaire. Restée donc sur ma faim.

    • « pourquoi Onfray élude la question de la composition du peuple actuel ? »
      Parce qu’il est de gauche, il est dans un logiciel qui a mené la France à sa destruction mais ne veut pas le reconnaître, il est de même idéologie que ceux au pouvoir, il se dit souverainiste alors qu’on ne peut pas être souverainiste sans penser identité du peuple, c’est incompatible. D’où que ça ne le dérange pas que l’argent des Français soit donné aux étrangers/immigrés/clandestins, et c’est ce que font exactement les mondialistes au pouvoir depuis longtemps : prendre l’argent des Français pour en faire ce qu’ils veulent. Et après, les Français ne comprennent pas pourquoi ils paient de plus en plus alors qu’ils ont notamment des services publics de plus en plus merdiques.

    • Soutien total et sans concession aucune, promis juré craché 😀

  17. oui au souverainisme politique, culturel et ethnique , donc oui à l’europe des nations.
    Nos deux brillants duellistes n’abordent jamais la rémigration de gré ou de force.
    Le souverainisme c’est d’abord refuser de  » vivre avec n’importe qui  » !!!!

  18. Je crains que M. Onfray soit souverainiste de circonstance , mais très bon débat et du grand E. Zemmour .

  19. E Zemmour, un authentique patriote qui a des convictions…..M Onfray un rêveur qui découvre l’eau chaude……

  20. E. Zemmour, comme d’habitude, a été très brillant. M. Onfray était moins virulent et moins sûr de lui, un peu brouillon. Mais ce débat était de haute tenue et très intéressant.

  21. Et quel bonheur d’entendre Onfray faire son mea culpa à propos de sa hargne passée contre les catholiques, ajoutant qu’on ne tire pas sur l’ambulance. Très bon débat il est vrai…

  22. Onfray a montré qu’il ne comprenait rien au réel et à l’économie. En plus il est sectaire dans ce domaine et ce n’est pas parce qu’il utilise le vocable « Souverainiste » qu’il l’est. Un souverainiste commence par l’être dans sa vie personnelle. Il ne veut pas que l’état, qui n’est qu’une ONU ou UE au petit pied s’il a la couleur de ce qu’annonce Onfray. La liberté et le respect de la propriété ne se négocie pas. Un socialiste presqu’au sens historique est une catastrophe annoncée.

    • Il devient subitement souverainiste comme tous nos salopards mis devant le fait accompli de l’erreur (trahison) d’avoir vendu nos techniques et savoir-faire à l’étranger.
      Covid19 est le révélateur de l’impuissance à la Française.
      Onfray fait de l’opportunisme comme beaucoup face au constat du désastre annoncé.

  23. J’apprécie mr onfray pour tout son travail sur la formation de notre civilisation judeo chrétienne
    Cependant je reste persuadé que la France s’est structurée face à un ennemi mortel pour son unité millénaire et qu’elle à eu le réflexe de se trouver les chefs qui lui fallait à ces moments là même si parfois elle se plante
    Et c’est peu être pour ça que je me sens plus en phase avec la pensée de mr zemmour
    On parle des grandes lignes là

  24. C’est quoi la philosophie ? c’est quand un mec évoque Socrate , c’est qu’il n’a plus rien à dire !

    • En d’autres termes, un philosophe, est un penseur créateur d’un système de penser reconnu comme tel.Par exemple, Kierkegaard est considéré comme le père de l’existentialisme ou encore Schopenhauer prônant l’ascétisme et le culte de la volonté. Sont aussi philosophes ceux qui ont repris un système de penser déjà existant pour ensuite le développer.
      Ce qui n’est pas le cas de Michel Onfray qui n’est qu’un écrivain-professeur de philosophie qui brasse des idées, alors que Sartre qui emprunte l’existentialisme, l’habille de son athéisme marxiste pour en final s’ouvrir dans la vacuité.
      Pour l’heure évitons de trop rêver et restons réalistes car nous risquons d’en prendre à nouveau sur la tranche, si nous n’y prenons garde !

      • Je préfère votre version Viktor , et merci pour ces rappels !
        Onfray me fait croire qu’il a une revanche à prendre sur la vie , on le constate en regardant son facies déjà , et ses attitudes , et à travers le décodage micro-expression préconisé par Paul Ekman !
        Quant au rëve , s’il n’est pas possible de le réaliser , il vaut mieux
        se dire de continuer jusqu’au bout et ne jamais lâcher .

  25. Onfray est une merde gauchiste qui ne comprendra jamais rien aux realites de la gestion d’entreprise
    malgré tous les echecs de son.ideologie marxiste
    comme tous les formatés par cette ideologie ce guignol est negatif pour la France

  26. deux remarques : débat fort intéressant et de haute tenue, mais à 100 lieues de ce qu’attend ce « petit peuple » au nom duquel ils veulent parler (débat d’intellos cultivés et sympas….)
    Onfray recule devant le refus migratoire et Zemmour reste opposé (on se demande pourquoi) à MLP qui, pourtant, est la seule porteuse de la réalité du petit peuple de France (voir l’analyse du vote des européennes).
    Ils devront évoluer positivement sur ces 2 points.sinon ils feront le jeu de Macron.

    • Je crains moi aussi que ce débat ne passe qu à 2000 mètres au dessus de la tête des gens qu ils prétendent défendre
      .

    • « je jeu de Macron. »
      Vous savez maintenant pourquoi ils passent dans les médias de masse. Ils font au-delà de Macron, le jeu du système mondialiste au pouvoir.

  27. Bof. J’ai entendu mieux. L’un veut un regroupement (tout le monde le veut et rajoute une couche) l’autre par la droite. Le clivage est énorme mais ils s’aiment bien. Onfray manque de qharisme. Zemmour ne veut s’engager . Cela dit débat intelligent mais feutre

  28. Oui, Onfray « a fait un pas en avant  » et j’ai beaucoup apprécié la tenue du débat.
    J’aimerais en voir plus souvent, en guise des incultes qui nous abreuvent de poncifs éculés !!!

  29. Entendre parler notre langue française impeccablement, quel bonheur!!

  30. Parlons peu, parlons bien. Que pensez-vous de virer par les urnes ou par la volonté du peuple cette bande d’imposteurs qui nous gouvernent et de les remplacer à la tête de notre pays un collectif exécutif dont la colonne vertébrale serait constituée de Zemmour et et Onfray ?
    C’est une idée, qui pourrait faire son bonhomme de chemin car ces deux hommes représentent à eux deux, l’ensemble des idées qui bouillonnent Depuis longtemps, dans la tête de tous les Français. place aux actes.

  31. Zemmour est un roc .Attaqué partout ,dans la rue ,dans les tribunaux ,par tous les anti -Français ,par la Maif et par le chocolat,il ne bouge pas d’un millimètre .
    Onfray a le derrière plus sensible ,il déplace ses idées quand la vie ou France-Culture lui donne des coups de pieds dedans .
    Mais effectivement,quel régal ,ce débat !

  32. Un peu décevant. Onfray n’était visiblement pas dans un bon jour. A plusieurs reprises, il a paru engoncé dans un discours de gauche un peu stéréotypé ou suranné, sur les’ Pauvres’ par exemple. Et n’a pas osé se prononcer clairement sur l’option de la préférence nationale préconisée par Zemmour. Zemmour en revanche à été brillant, clair et direct.

    • @ nidabeille
      – 1/ Zemmour est chez lui sur Cnews. C’est donc plus facile.
      – 2 / Onfray est un homme de gauche, un vrai qui a bon coeur. Pas un Mitterrand ou un Castaner. Il n’a pas de raison de se renier. Il fallait bien qu’il se différencie un peu de notre ami Zemmour.

      Ceci dit ce fût un régal de voir une forme d’amitié et de complicité entre eux. Ils se connaîssent par coeur. Il y a des soirs comme ça où ça fait du bien de ne pas voir les débateurs s’entretuer…

  33. Pour aller à l’essentiel, le souverainisme c’est ce qui va nous sauver, d’autant que pour sa réhabilitation et sa promotion, avec Zemmour, Onfray, sans oublier de Villiers, il est en de bonnes mains.
    A noter que Charles Gave, sur son site, nous a sorti, en ce mois de mai, un très bel article sur la souveraineté.
    Faut-il rappeler qu’aujourd’hui dans l’U.E, nous avons un conflit de souveraineté entre notre constitution et les traités européens, en particulier le conflit entre la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe avec la BCE qui risque de faire sauter l’Euro !
    En Août prochain nous saurons quel va être le prix à payer pour recouvrer notre souveraineté et notre liberté. L’addition va être salée ! Dommage que Zemmour et Onfray n’aient pas débattu sur le sujet !

  34. Par contre : « front populaire » …
    ça fait un peu blaireaux de gauche comme on les aime bien sur RL 😀

    • Le front populaire c était l alliance de la gauche modérée avec l extrême gauche : rien de ce qu on souhaite pour redresser la France. Onfray doit revoir sa copie sinon il finira aux oubliettes…

  35. La France sans État n’est plus rien, mais la France sans le Catholicisme sera islamique.

  36. J ai trouvé Onfray en retrait face à Zemmour dont la pensée est plus structurée

  37. M. Guillemain, il me semble que vous avez plaisir à accabler Onfray.
    J’ ai à peu près les mêmes convictions que vous, je vous lis en général avec plaisir, mais j’aurais aimé un peu plus d’objectivité. Onfray a fait un pas en avant extraordinaire.
    Plus personne ne pense au RN, ce parti se saborde et restera dans une confortable et tiède oppostion. Il ne nous reste que le débat avec des gens comme Onfray et Zemmour. Ça ne changera pas notre vie mais ça occupe……….

    • Je suis entièrement de votre avis la haine voilée de ce journaliste a du mal a ne pas transpirer derrière sa burka et son tchador RNiste

    • « Plus personne ne pense au RN, ce parti se saborde et restera dans une confortable et tiède opposition. »
      Oui, ce parti reste dans sa tranquille opposition, il soutient le système même s’il fait croire l’inverse.

  38. Lorsque deux puits de culture se rencontrent, ça ne peut produire que de belles étincelles. Et pour une fois je dis bravo cniouzes pour ce superbe débat.. SANS INTERRUPTION PUBLICITAIRE !

    • L’absence de pub est malheureusement due au fait que ce genre de débat de haut niveau n’intéresse pas les sponsors car ils pensent que peu de monde regardera.

  39. Oui Jacques un vrai régal pour nos neurones , du pur bonheur.
    En plus moi cela me détend car c’est apaisé comme débat et d’un tel niveau .
    Un grand merci à CNEWS de nous offrir ces débats avec Zemmour .

  40. Onfray est un libéral, il le sait mais n’ose pas l’avouer car il sait aussi que la signification du mot « libéral » a été déformée. Le libéralisme, la liberté individuelle comme valeur fondamentale, est la solution. A la place on nous le sert sous la dénomination de « ultra-libéralisme », qui n’est que de la corruption, le capitalisme de connivence. L’immigration massive porte atteinte au droit et à la liberté des gens qui la subissent. La liberté n’existe pas dans la nature où c’est la loi du plus fort. La liberté existe dans les sociétés qui applique le même droit à tous leurs membres, indifféremment. Les gens qui n’ont pas cette culture ne peuvent s’adapter aux sociétés libérales qui doivent alors se défendre pour préserver leurs valeurs.

    • Onfray n’est pas un libéral car un libéral ne va pas trouver normal de prendre l’argent des Français pour le distribuer aux étrangers/immigrés.

    • De plus, Onfray ne reconnaît pas réellement l’identité du peuple français, il n’est pas dérangé par le remplacement de la population française qu’ont imposé les mondialistes pour les Français (et les Européens de L’Ouest).

    • Et si nous étions une société libérale tout en ayant des politiciens au pouvoir soucieux de leur peuple, ces clandestins ne viendraient pas (car c’est la politique immigrationniste des mondialistes au pouvoir dans les pays comme le nôtre qui agit comme un aimant à clandestins/immigrés) car des associations ne recevraient pas énormément de subventions pour accueillir des clandestins, de plus, les clandestins ne recevraient rien en terme d’argent, ne recevraient aucune aide, et seraient juste expulsés.

  41. Zemmour et Onfray sont des souverainistes.
    il n’y a donc pas de débat ils sont d’accord et anti-immigrationnistes soroso-attaliens.
    C’est le principal et tout le reste n’est que sornettes.

  42. J’ai écouté l’entretien, il était intéressant et de très haute tenue. Le hic, c’est qu’il n’y a pas 3% de la population capable de comprendre, par manque de culture historique ou philosophique.
    La preuve de ce qu’ j’avance se manifestera, hélas, en 2022, quand la bande à Macron sera reconduite aux affaires.

    • Peut être un peu plus de 3% quand même…
      Le reste comme dit Zemmour est surtout Intéressé à consommer massivement pas cher …

      • Cher Émile,
        En 1978, lorsque je commandais une unité élémentaire, parmi les soldats que j’incorporais, 50% ignoraient le nom du président de la république; 80% ne savait pas précisément qui avait été de Gaulle; 90% navait aucune idée sur le personnage Hitler. En trois ans, aucune de mes recrues n’est arrivée à répondre à la 5ème question qui devait porter sur Goebbels ou Trotsky.
        Depuis nous avons eu des Jospin et des Lang aux affaires, qui ont saccagé le Min. Éducation Nationale et le niveau à encore baissé.
        Mes 3% seraient même l’évaluation haute!

    • C’est pourquoi il n’y avait pas de pub ! Les sponsors ont besoin d’audience

  43. Entièrement d’accord : un débat qui nous change e la soupe habituelle…

  44. Un débat sert a qq chose pour informer d’un coté comme de l’autre dans un but précis concret comme par exemple le débat qui était pour ou contre le traité de Maastricht>

    Celui-ci n’est que du baratin comme tous les autres sans aucun objectif concret qui donc ne sert a rien!

      • Bien d’accord, quoique, après tout, la parole étant libre ici, du moins pendant le temps qu’il nous reste avant qu’ils mettent à exécution le plan Avia, mais donc le débat est inutile pour ce commentateur, bon, normalement, la démocratie c’est le débat, alors s’il n’en faut plus, voici donc une position macroniste parfaitement claire.

      • A contraire s’il pouvait réveiller les esprits a réaliser. que d’écouter ce genre de « débat » ….ce n’est que du vent ..il aura servit a quelque chose ???.. bien que j’en doute vu comment les cerveaux de beaucoup sont formatés en France ou le plus important n’est pas le contenu d’un message ou de la discussion, mais la facon dont il été ecrit et/ou dit (bien ou mal selon eux) car c’est comme cela que le cerveau qui est avant tout addictif fonctionne
        Moi ce qui m’intéresse c’est d’être informé d’un coté comme de l’autre mais pas les discussions stériles sans but precis. …

Les commentaires sont fermés.