Zemmour, Tasin, Cassen : dans cette France trahie, il demeure des hommes d’honneur…

Publié le 19 décembre 2014 - par - 2 957 vues
Share

TCHOZemmourprisonnierA l’époque ou la France était déchirée par l’antisémitisme, menacée par la guerre qui grondait, en proie aux déchirements des factions, Dreyfus écrivait, dans sa case de l’ile du Diable : « Il se trouvera bien dans ce beau pays de France, un homme d’honneur qui ne craindra pas de prendre la parole au nom de la vérité. »

Dans cette France d’aujourd’hui, que les traitres dépouillent tous les jours de son identité, de sa culture, de ses traditions, il se trouve un homme d’honneur pour dire la vérité. Il s’appelle Eric Zemmour.

Dans cette France où la police ne s’occupe plus que de répression politique envers les opposants au régime de François le Mou et laisse les voyous saccager des quartiers entiers, incendier des véhicules, attaquer des cars de touristes, il y a pourtant des hommes et des femmes d’honneur qui disent la vérité. Ils s’appellent Christine Tasin et Pierre Cassen.

Dans cette France, à laquelle on veut porter le dernier coup avec le droit de vote pour les étrangers, pour fabriquer un électorat tout neuf au despote Hollande, il se trouve encore des hommes d’honneur qui parleront au nom de la vérité.

Comment les reconnaître ? C’est simple. Ils sont aujourd’hui salis, calomniés, insultés quotidiennement par les médias collabos, rejetés. On les traite de fascistes, de xénophobes.

On met en place avec toute la force médiatique d’ignobles campagnes de désinformation pour les faire passer pour des antisémites, et le plus triste c’est que même les juifs de France cautionnent cette mascarade sans voir l’abime dans lequel on va les précipiter en travestissant ainsi la vérité.

A moins qu’il ne se trouve dans ce beau pays de France quelques hommes d’honneur…

Jean Roucas

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.